Batum & Diaw mènent la France à la victoire

Grâce à deux belles prestations de Nicolas Batum et de Boris Diaw, l’équipe de France est parvenue à s’imposer sur le fil contre la Finlande (74-69).

Antoine-Diot-EdFL’équipe de France a remporté (74-69) ce soir son match de préparation contre l’équipe de Finlande mais elle a encore une fois affiché de nombreuses faiblesses. Déjà peu rassurants lors du tournoi d’Antibes (2 défaites), les Bleus se sont faits peurs contre la Finlande, la faute à une inconstance récurrente depuis le début de la préparation. Heureusement pour l’EDF, elle a pu compter sur un grand Nicolas Batum et un exceptionnel Boris Diaw pour arracher la victoire.

La France débute le match par le bon bout, les systèmes sont bien exécutés et les Bleus ont plusieurs tirs ouverts. Nicolas Batum se montre une nouvelle fois très précieux, déjà excellent contre la Serbie (25 points record en équipe de France); l’ailier des Portland Trailblazers marque 8 points de suite pour permettre à l’EDF de mener rapidement 10-5. Du côté de la Finlande, on se montre particulièrement maladroit aux tirs (2/6) et on commet trop de pertes de balle (3 en 4 minutes). Quand ce n’est pas Nicolas Batum, c’est l’autre leader de cette sélection, Boris Diaw, qui prend les choses en main en inscrivant 4 points d’affilés (16-9). En fin de quart temps, Vincent Collet fait tourner son équipe et irrémédiablement le niveau de jeu baisse, les Finlandais profitant de cette occasion pour recoller au score (21-15).

Dès le début du 2ème quart temps, les Finlandais se montrent bien plus agressifs, ils réalisent des prises à deux sur le porteur du ballon et la France subit la pression défensive. Petteri Koponen, le meneur de la sélection finlandaise, inscrit 5 points en ce début de période et il permet à son équipe de rester dans le match (25-22). Son vis-à-vis, Thomas Heurtel montre certaines limites, il n’arrive pas à prendre le meilleur sur son adversaire et il commet 3 pertes de balles en l’espace de quelques minutes. Entré en jeu à la place à sa place, Antoine Diot est à la hauteur. Le Strasbourgeois a ses habitudes dans cette salle et ça se ressent; le meneur plante trois tirs à longue distance pour augmenter l’avance des Bleus (37-26). Cette première période confirme la tendance des Tricolores à être dépendant de Boris Diaw et de Nicolas Batum, dès que les deux leaders de l’EDF sont sur le parquet, le ballon circule et les systèmes sont parfaitement exécutés. À l’inverse, les Bleus montrent leurs faiblesses (mauvais repli défensif, jeu brouillon) quand les deux cadres sont sur le banc. À la pause, la France est devant (42-33) grâce à leurs trois hommes forts : Diaw (4 points, 4 rebonds, 7 passes décisives), Batum (13 points) et Diot (13 points, 3 rebonds).

À la reprise, Vincent Collet modifie son 5, il fait jouer Heurtel et Joffrey Lauvergne à la place de Diot et d’Ian Mahinmi. Et comme lors du début de match, les Bleus font une belle entrée en matière grâce notamment à un excellent passage du capitaine Boris Diaw. En face, Koponen et Erik Murphy sont bien trop seuls, mais ils parviennent à maintenir leur équipe au contact (48-44). Malmené par le meneur finlandais, Thomas Heurtel ne se met vraiment pas en valeur étant trop brouillon dans son jeu et pas assez agressif en défense. La France perd trop de ballon (5 dans ce QT) et subit un 10-0 en 90 secondes dont 8 points de suite pour Sasu Salin. Les Bleus déjouent et la Finlande reprend l’avantage (50-54). Comme depuis le début de la préparation, l’équipe de France paye son inconstance au prix fort et elle se rend le match bien plus compliquée qu’il n’aurait dû l’être. Toujours dominés par Koponen (20 points), les Bleus sont derrière de 4 points avant l’entame du dernier quart temps.

Afin de reprendre en mains la rencontre, Vincent Collet mise en place un 5 très défensif avec Florent Piétrus, Charles Kahudi et Rudy Gobert. Mais les Finlandais se mettent désormais à croire en leurs chances de victoire et ils se donnent eux aussi à fond pour effectuer plusieurs stops défensifs. Les premières minutes de ce QT sont très pauvres offensivement des deux côtés (4-2). L’équipe de France augmente son intensité défensive mais elle n’arrive pas à tirer profit de ses nombreuses contre-attaques à cause d’un manque d’adresse notamment du côté d’Edwin Jackson (0/4). Un trois point d’Erik Murphy donne 10 points d’avance à la Finlande à moins de 4 minutes de la fin du match. C’est le moment choisi par Nicolas Batum pour montrer qu’il est le nouveau patron des Bleus. L’ailier inscrit deux trois points et il délivre un caviar pour Mickael Gelabale afin de revenir au contact (68-69). Sur une magnifique passe de l’éternel Boris Diaw, Gelabale permet aux Bleus de prendre un point d’avance à 40 secondes de la fin. La rencontre tourne à l’avantage de la France qui ne tremble pas sur la ligne pour terminer le travail, elle conclut le match sur un 16-2 décisif.

L’équipe de France s’impose (74-69) mais mon dieu que ce fut dur pour les hommes de Vincent Collet. Les joueurs peuvent remercier leurs deux leaders : Nicolas Batum (28 points, nouveau record en EDF) et Boris Diaw (10 points, 11 passes décisives et 6 rebonds). La montée en puissance des deux cadres de l’EDF est une excellente nouvelle à une semaine du début du Mondial, maintenant, les autres membres de cette sélection vont eux aussi devoir augmenter leurs niveaux de jeu. Prochain rendez-vous ce dimanchecontre l’Australie pour une revanche du dernier match de préparation.

Boxscore

STARTERS POS Min FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF Pts Ev
5 N. BATUM 32:21 9-20 45 4-10 40 6-8 75 0 1 1 2 0 1 1 2 28 20
6 A. DIOT 23:47 4-9 44 3-5 60 0-0 0 1 4 5 1 3 1 0 1 11 10
13 B. DIAW  (C) 30:57 3-3 100 0-0 0 4-4 100 1 5 6 11 3 1 0 2 10 25
14 I. MAHINMI 10:10 0-3 0 0-0 0 0-0 0 1 3 4 1 1 0 1 4 0 2
15 M. GELABALE 24:05 5-8 63 2-3 67 0-0 0 2 3 5 0 3 1 1 2 12 13
BENCH POS Min FG FG% 3P 3P% FT FT% RO RD REB PD BP ST BS PF Pts Ev
4 T. HEURTEL 16:37 0-1 0 0-0 0 0-0 0 0 2 2 5 3 1 0 1 0 4
7 J. LAUVERGNE 09:50 0-1 0 0-0 0 0-0 0 0 2 2 0 2 0 0 2 0 -1
8 C. KAHUDI 10:26 1-2 50 0-1 0 0-0 0 0 2 2 0 0 0 0 0 2 3
9 E. JACKSON 07:32 0-4 0 0-3 0 2-2 100 1 1 2 1 2 0 0 0 2 -1
10 E. FOURNIER 06:33 1-3 33 1-2 50 0-0 0 0 1 1 0 2 0 1 0 3 1
11 F. PIETRUS 17:24 2-2 100 0-0 0 0-2 0 1 6 7 1 0 2 2 4 4 14
12 R. GOBERT 10:12 0-1 0 0-0 0 2-2 100 2 2 4 0 0 0 1 0 2 6
TEAM TOTALS 25-57 44 10-24 42 14-18 78 9 32 41 22 19 7 7 18 74
Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.