BCM-Nancy acte deux

Les deux équipes vont se rencontrer pour la deuxième fois en l’espace d’une semaine.

Pour la deuxième fois en l’espace de quelques jours, le BCM et le SLUC des frères Monschau vont à nouveau se rencontrer. Si cela peut-être un avantage en terme d’analyse des systèmes adverses, le risque est aussi de se relâcher, de ne pas avoir la même concentration. « Le plus dur, c’est de garder le respect, que les joueurs ne croient pas que c’est gagné d’avance. Il faut tout remettre à zéro, comme pour un nouveau match. C’est le même principe qu’en play-off. C’est à la fois un avantage et c’est compliqué » a ainsi analysé Christophe Millois, adjoint de Christian Monschau dans les colonnes de La voix du Nord.

Les Nordistes devront se montrer d’autant plus prudents que les Lorrains ont un besoin urgent de victoires afin de décoller du bas du classement. Et l’on sait qu’une équipe en danger, quand elle part presque battue d’avance, peut parfois accomplir des miracles.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.