Belle opération pour Evreux , TD pour Da Silva

Avec une série de matchs difficiles en perspectives, Evreux se devaient de faire disparaître les doutes qui lui ont couté quelques faux pas ces dernières semaines.

Après être tombé face à Rouen, Antibes puis Châlons Reims le week end dernier, Evreux était en proie au doute. Les hommes de Rémy Valin semblaient avoir perdu la cohésion de groupe qui les avait si bien hissés en tête du classement durant les 10 premières journées. Hier, l’ALM Evreux recevait Charleville-Mézières, la lanterne rouge du classement actuellement en quête de victoires.

Une victoire qui fait du bien

C’est une importante victoire qu’a pris Evreux hier soir en s’imposant 80-67 sur son parquet. Rouen s’étant incliné (64-76) à Aix et Dijon à Nantes (71-81), Evreux remonte provisoirement à la 3e place (39 pts) derrière Nanterre qui joue ce soir face à Antibes en pleine vitesse de croisière.

Hier soir, les Ebroïciens avaient gros à jouer. En rencontrant Charleville-Mézières, les hommes de Rémy Valin devaient retrouver leurs automatismes. Le match n’a pourtant pas très bien débuté puisque les intérieurs d’Evreux ont vite été perturbés par les fautes personnelles. Evreux a derrière pas mal manqué de réussite et s’est vu dominé au rebond. Le 1er quart a été à l’avantage des visiteurs (19-22).

Au second quart temps, Charleville était sur un bon rythme. Finalement, les joueurs du banc vont permettre à Evreux de passer devant à la 14e (28-27) après avoir fait la course derrière et se retrouveront à 2 petits points des opposants à la mi-temps (38-40). Le début du 3e quart temps va coûter cher à Prowell et Da Silva qui prennent leur 3e faute personnelle et se voient obligés de rejoindre le banc. Evreux n’arrive plus à marquer, le doute s’installe et Charleville garde le lead en ayant jusqu’à 12 pts d’avance (46-58).

A l’entame de la dernière période Rémy Valin remet Da Silva dans le bain alors qu’Evreux perd (60-51).

« Je n’ai pas été chanceux car au début du 3e quart, je sors pour 3 fautes alors qu’il reste 7 min. On est à égalité, on ne marque plus et on perd de 12 pts au dernier quart temps. J’étais sur le banc dégouté de ne pouvoir aider mon équipe à cause des fautes » nous confie Philippe après le match

Evreux revient dans le 4e quart temps sous l’impulsion de son collectif et de son maître à jouer Philippe Da Silva qui, avec ses 7 pts, 5 passes et 5 rebonds dans la dernière période contribue à la victoire des siens, et signe son premier triple-double de la saison lui qui les frôle assez souvent. Le meneur d’Evreux termine avec 11 pts, 10 passes, 10 rebonds en 28′.

« Apparemment je fais le triple double sur la dernière action du match. Charleville va au panier, attaque, shoot et manque la cible. Je prends le rebond, cours en contre attaque, je vois Teddy dans le corner, je le sers et il met un 3 pts au buzzer. Ce qui est bien, c’est qu’on s’est retrouvé, on a joué 40 min collectivement. Même menés on a cherché des solutions collectives, personne n’a tenté de sauver l’équipe tout seul. »

Teddy Maizeroi (13, 6, 3) a su palier à l’absence de Prowell écarté par les fautes. Avec son jeu d’extérieur, il a pas mal ouvert le jeu et créé des brèches dans la défense de Charleville qui est resté en zone 90% du match. Il a également rentré des tirs importants, permettant à Evreux de reprendre l’ascendant psychologique. Ludovic Chelle s’est lui aussi mobilisé pour éviter un revers à son équipe avec une grosse agressivité offensive. Il termine le match à 18 pts tous marqués de derrière la ligne à 3 pts (43% de réussite) 3 rebonds et 4 passes.

Mory Corréa a lui aussi fait du bon boulot après avoir timidement démarré le match. Il marque 8 pts, prend 3 rbds et vole 3 ballons. Enfin Calvin Watson a été très incisif avec ses 22 pts qui font de lui le meilleur marqueur du match.

Une semaine bénéfique

Rémy Valin avait passé un sacré savon à ses hommes lors de la défaite face au CCRB. L’ALM s’est même entrainé à huit clos tout au long de la semaine pour remettre les choses dans l’ordre. Cette mise au point a en tout cas joué sur les joueurs qui ont su relever la tête au bon moment.

« Le coach était content même si la manière n’y était pas. On a douté a -12, mais c’était une victoire. Peut importe la manière, il nous fallait gagner pour se remettre la tête a l’endroit et surtout que l’on reprenne confiance. Les 10 derniers matchs, il n’y aura aucun match facile. Cette semaine le coach voulait qu’on se concentre sur nous, il a donc mis les entrainements à huit clos. Ca nous a permis de travailler dur et de se focaliser sur nous même. Le coach voulait nous redonner nos rôles respectifs et recadrer les choses, ce que tout le monde accepté. » explique Philippe.

Si Evreux arrive à repartir du bon pied en prenant les matchs les uns après les autres, ils pourront espérer bien terminer la saison. Charleville-Mézières n’est pas loin de redescendre en Pro B. Evreux se déplacera au Portel la semaine prochaine où ce sera jour de carnaval. Ambiance festive prévue donc avec un public enflammé. Autre étape difficile mais pas impossible.

 

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. Totash

    Triple double c'est déjà énorme, mais en 28 minutes, c'est surréaliste !

  2. Totash

    Faudra regarder la pro a l'année prochaine, il y sera (je rêve de le voir en pro a sous le maillot d'evreux mais j'en doute)

  3. bobine

    c est

    le sciarra de la pro b j aime ce joueur