Berlin fait mal à Limoges, Kazan tombe Madrid, le CSKA en démonstration

Tous les résultats de la soirée Euroleague du jeudi.

Limoges est mal, très mal. Avec sa grosse victoire à domicile face à Unicaja Malaga (79-78), Berlin a pris une sérieuse option pour le Top 16. Un coup d’oeil sur le classement et le bilan fait mal : le champion de France devra gagner 3 de ses 4 prochains matchs… tout en espérant que Berlin n’en gagne aucun. Coton.

Auteur d’une fin de partie titanesque, Reggie Redding (17 pts, 6 rbds, 5 pds) a permis aux siens de refaire leur déficit de dix points avant de sceller la victoire sur un gros drive. Dans un O2 World brulante, l’ALBA Berlin poursuit sa route et n’a désormais besoin que d’une toute petite victoire pour acquérir la qualification… à moins que Malaga ne perde tous ses matchs, et que Limoges en gagne 3. Dans ce cas là, il faudra sortir les calculettes… Mouais…

A la demande unanime d’un supporter du CSP, la rédaction BasketActu se voit contrainte de vous parler du cas où Limoges remporterait ses 4 matchs. Mais… non.

Défait au cours de ses trois dernières sorties en Euroleague, Saski Baskonia s’est repris en marchant sur l’Olympiacos (89-70). Petit moment d’histoire : Vitoria est devenu la première formation à enfiler 25 000 points et plus en Euroleague. Chapeau. Côté tricolores, Thomas Heurtel a encore rayonné (18 pts, 4 pds), tandis que Fabien Causeur (9 pts) et surtout Kim Tillie (0 pt, 5 rbds) ont été plus timorés.

Malgré la défaite, Vassilis Spanoulis (27 pts, 3 pds) est devenu le 4ème meilleur scoreur de l’histoire de l’Euroleague (2 522 pts), en dépassant Mike Batiste (2 496 pts). Jaka Lakovic, troisième du classement (2 524 pts), n’est plus qu’à quelques encablures. Marcus Brown (2 739 pts) et Juanca Navarro (3 546 pts) sont encore large.

L’autre grosse surprise de la soirée est venue de Madrid (victoire 75-85 de Kazan), où le Real, toujours privé de Rudy Fernandez, a subi les foudres d’un exceptionnel Curtis Jerrells (23 pts, 8 rbds, 5 pds). Bien secondé par un D’or Fischer parfait tout au long de la partie (25 pts, 8 rbds, 5 ctrs !), le dribbleur fou permet à Kazan de prendre provisoirement à 4ème place du Groupe A, à égalité avec Zalgiris Kaunas et Nizhny Nivgorod.

A Tel Aviv, déjà impressionnant au match aller, le CSKA Moscou s’est encore vengé du Maccabi (victoire 61-84), qui avait douché ses espoirs en demi-finale la saison passée. Parfaitement lancés par Sonny Weems (19 pts), les partenaires de Nando De Colo (13 pts, 7 rbds pour 13 d’éval) ont marché sur un Club Nation au teint jaune pâle. Tellement pâle que la Nokia Arena a commencé à se vider à 5 minutes de la fin… Pas bon pour Guy Goodes (vous l’avez ?).

Enfin, sans surprise, Fenerbahçe et l’Etoile Rouge de Belgrade ont dominé respectivement le PGE Turow (89-74) et les gentils lituaniens de Klaipeda (79-62), décidément peu à l’aise loin de leurs bases.

Pour les adeptes de Fantasy, il fallait évidemment miser sur Boban Marjanovic (24 pts, 12 rbds, 36 d’éval). Franchement, prendre Marjanovic en Fantasy, c’est de la triche. Le cheat code est plus célèbre que le code arme dans GTA… R1+R2+L1+R2+Gauche+Bas+Droite+Haut+Gauche+Bas+Droite+Haut.

Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.