Bertrand Parvaud : « On a de gentils garçons qui doivent se faire mal »

Pour le coach limougeaud Bertrand Parvaud, les joueurs du CSP doivent se faire davantage violence sur le terrain.

A l’aube de la vingtième journée de Pro A le Limoges CSP affiche un bilan négatif de neuf victoires pour dix défaites. Dixième au classement ils ne sont donc pas virtuellement qualifiés pour les playoffs. Cependant l’objectif d’y prendre part à l’issue de la saison régulière est loin d’être irréalisable mais cela passe d’abord par une victoire à l’Astroballe face à l’ASVEL. Pour cela les Limougeauds vont devoir éviter de mal entamer leur match comme ce fut le cas face au Paris Levallois lors de la dernière journée tout en faisant preuve de plus d’engagement sur le terrain. « On doit progresser dans la dureté. C’est une question mentale. On a de gentils garçons qui doivent se faire mal. Certains ont montré qu’ils en étaient capables, d’autres doivent encore le prouver » a expliqué Bertrand Parvaud au Populaire. 

L’ASVEL fera donc office de test mais la partie ne sera pas simple car les Villeurbannais ont tout aussi besoin de l’aborder eux qui restent sur une série de trois défaites de rang en championnat.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.