Bilbao dézingue Olympiacos

Les Espagnols ont fait comprendre à tout le monde qu’ils n’étaient pas venus en touristes.

Bilbao 76-61 Olympiacos

Jean-Luc Monschau avait raison : les Basques de Bilbao ne sont pas des rigolos. Portés par 9000 fans déchaînés, les Men in Black ont facilement disposé d’une très décevante équipe d’Olympiacos.

Les hommes de Fotios Katsikaris ont d’abord gagné avec leur défense : 61 points encaissés et seulement 23 dans le 1er et le 4e QT réunis. Ils ont alterné défense dure homme à homme et bons passages en zone et le pivot ricain D’Or Fischer a fait le nettoyage sous le plexiglas (16 pts – 8 rbds et 1 contre interdit aux moins de 18 ans sur Pero Antic dès les premières minutes). Les Reds jouaient sans leur meneur US Kalin Lucas ni leur sniper Marko Keselj et Spanoulis, opéré des adducteurs cet été, passait de longues minutes sur le banc et finissait à 9 points.

Le secteur intérieur des Grecs ne va faire peur à personne cette année notamment en attaque avec un Pero Antic qui se prend pour Navarro (4 pts à 1/8 dont 0/4 à 3 pts) et la tortue Lazaros Papadopoulos (2/7 aux tirs et une brique aux lancers qui a lézardé la planche). Seuls l’ailier fort nain Kyle Hines (14 pts) et le Guillaume Tell lituanien Gecevicius (15 pts à 6/8) ont apporté un peu d’espoir aux fans grecs.

Mais les Basques étaient largement suprérieurs. Tout de suite devant au score, ils prenaient 7 points d’avance (18-11) au buzzer de la première période sur un long triplé d’Alex Mumbru. L’écart descendait d’une unité à la pause mais c’est dans le 3e QT que les Espagnols faisaient la différence avec un Marko Banic gominé, tout droit sorti de la dernière saison de Mad Men.

L’ailier fort serbe (22 pts !) sortait des moves des années 50 et enquillait tranquillement 4 lancers consécutifs après une technique de Printezis. Les Reds ne revenaient pas à moins de 10 points dans la dernière période et pliaient définitivement sur un alley-oop de Fisher à Fischer (Josh à D’Or). Comme disait Solaar, Olympiacos en gardera des séquelles mais on sait qu’elle sait que le meilleur est D’Or. A moins de quelques transferts de dernière minute, ce sera compliqué pour les Reds cette saison.

Bizkaia Bilbao Basket

# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 FISHER, JOSH 14:07 2 1/1 2 2 1 1 1 2 3
7 JACKSON, AARON 27:25 11 3/8 1/2 2/2 3 3 5 1 2 1 3 14
10 HAMPL, TOMAS 08:31 2 1/3 1 3 -4
13 BANIC, MARKO 30:16 22 7/9 8/8 1 4 5 2 1 2 3 23
15 MUMBRU, ALEX 26:58 4 0/1 1/3 1/2 2 5 7 1 4 1 4 7
16 STEVIC, OLIVER 03:36 1 1 1 -1
17 HERVELLE, AXEL 01:37 1 -1
21 FISCHER, D’OR 29:57 16 5/7 6/7 2 6 8 1 1 3 1 3 6 24
31 LOPEZ, RAUL 12:32 0/2 3 1 2 2
34 VASILIADIS, KOSTAS 20:24 9 0/3 2/5 3/4 2 2 2 1 1 1 3 6
44 GRIMAU, ROGER 16:42 7 2/3 1/1 1 1 1 2 1 3 1 7
45 BLUMS, JANIS 07:55 3 1/2 2 2 1 1 3 1 4
Team 2 4 6 1 7
Totals 200:00 76 19/35 6/15 20/23 7 29 36 15 6 15 1 3 22 25 91
54.2% 40% 86.9%

Olympiacos

# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 HINES, KYLE 24:32 14 6/8 2/6 4 4 3 1 2 3 5 18
6 ANTIC, PERO 16:08 4 1/4 0/4 2/2 1 1 2 1 1 3 2
7 SPANOULIS, VASSILIS 28:48 9 2/4 1/1 2/2 2 2 1 3 3 1 3 12
9 HOWARD, MATT 15:01 2 0/1 0/3 2/2 2 3 -1
12 PAPADOPOULOS, LAZAROS 21:14 5 2/7 1/2 1 2 3 3 2 3 3 3
13 GECEVICIUS, MARTYNAS 25:27 15 4/4 2/4 1/1 3 3 1 1 2 2 2 16
14 GLYNIADAKIS, ANDREAS DNP
15 PRINTEZIS, GEORGIOS 09:53 4 2/3 5 -2
16 PAPANIKOLAOU, KOSTAS 21:12 2 1/2 0/3 1 1 2 1 3 2
17 MANTZARIS, EVANGELOS 20:44 2 1/3 0/1 1 1 2 2 1 1 3 1 -1
18 SLOUKAS, KOSTAS DNP
19 KATSIVELIS, DIMITRIOS 17:01 4 2/3 0/1 1 2 3 1 2 1 2 5
Team 2 2 2
Totals 200:00 61 21/39 3/17 10/15 5 18 23 9 9 10 3 1 25 22 54
53.8% 17.6% 66.6%
Tags : ,
Comments

Commentaires (4)

  1. JunkYard Dog

    banic énorme comme d'hab'…

    …. et printezis décevant encore.

  2. AND11

    Antic il est pivot c'est bien ca ? Abusé son nombre de tirs a 3pts!

  3. Tapion

    Il est sérieux là Papanikolaou? Moi qui pensais qu'il allait cartonner cette saison…

    Bon, pas d'affolement, Bilbao est bien plus fort qu'annoncé. C'est dur solide cette équipe! Du lourd de sourd!

  4. OscarAbine

    Ben, c'est tout sauf une surprise, hein. Quand t'as Banic, Aaron Jackson, Mumbru, Hervelle, D'or Fischer, Raul Lopez, Vasiliadis, Roger Grimau, Janis Blums dans ton équipe, entre autres, ça peut pas être mauvais, hein… Tous ces mecs seraient All Star en France sans problème. Donc, pas surprenant qu'ils soient bons.

    En plus, en face, l'Oly, c'est quand même plus limité. Y'a quelques grands noms mais qui semblent un peu "cuits" (Papadopoulos, Printezis), des jeunes encore verts (Papanikolaou) et 3-4 forts joueurs en plus, ça fait pas énorme face à une team bien construite comme Bilbao.