Blake Schilb : « Je n’ai pas assez prouvé »

A quelques heures du dernier match de Chalon en Euroleague

Avec une évluation moyenne de 19,1 Blake Schilb occupe actuellement la première place au ranking de l’Euroleague. Une performance plus que louable quand on connait la difficulté des clubs français à exister dans la plus prestigieuse compétition européenne. Cependant ses belles perfs restent finalement presques inutiles si l’on peut le formuler ainsi puisque Chalon ne disputera pas le Top 16. Pour Blake Schilb, la déception est forcémment présente.

 

« J’ai compris une chose avec l’Euroligue. Si tu es trop timide, trop timoré, l’adversaire le voit et il veut te manger. Tuer ou être tué ? C’est ça la question. Moi, je n’ai pas aimé me faire tuer comme contre le Maccabi. Je voulais prouver quelque chose cette saison en Euroligue. Oui, je suis n°1 à l’évaluation. Mais je n’ai pas assez prouvé » (Le Journal de Saône et Loire).

 S’il s’est finalement assez vite adapté, il restera un goût amer quant au parcours collectif avec Chalon.

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. GW

    Blake Schilb n'a rien à se reprocher, il a juste failli dans les 3 premiers matchs mais il découvrait l'euroleague. Tout en étant déja connu et ciblé par les défenses.

    J'espère qu'il restera en Euroleague l'année prochaine. Il a les qualités pour s'integrer dans n'importe quel collectif. Contrairement à Sammy Mejia ce n'est pas qu'un scoreur. Il pourra prouver autrement qu'en apportant des ponts.

    Et puis les palmarès des 1e au ranking ne trompent pas. Il y a rarement erreur sur la personne…