Blog Solo Diabaté : « La clef de cette CAN sera notre défense »

Dans son premier post, Solo Diabaté fait le point sur la préparation de la Côte d’Ivoire à la CAN et nous présente ses coéquipiers.

Durant toute la Coupe d’Afrique des Nations qu’il s’apprête à disputer avec la Côte d’Ivoire, le meneur de Roanne Solo Diabaté, réputé pour sa simplicité et sa bonne humeur, tiendra un blog sur BasketActu pour nous donner son regard d’insider sur la compétition.

Bonjour à tous !

La CAN débute demain et nous en avons fini avec la préparation. Ca s’est très bien passé, nous étions à Lille. Nous avons eu la salle du club de Lille qui est très bien d’ailleurs. Tout se passe très bien pour le moment, même s’il manque deux joueurs très importants de notre équipe. Nous avons une très bonne équipe et nous allons essayer de pallier à leur absence avec l’arrivée de nouveaux joueurs mais aussi avec la progression de certains. Le premier absent est Pape Philippe Amagou que vous connaissez tous. L’autre, c’est Hervé Laminzana, un poste 4-5 très important dans notre équipe.

Nous avons fait quelques matchs amicaux. Nous avons d’abord joué contre la Centre Afrique après seulement trois jours d’entraînements ensemble. C’était un peu compliqué mais nous avons seulement perdu de 4 points. Suite à ça, nous avons été faire un tournoi en Tunisie. Nous avons d’abord joué contre le Maroc, nous avons très mal joué et nous avons également perdu. Le lendemain, nous avons développé un très bon basket contre la Tunisie mais malheureusement ils étaient encore plus forts que nous. Quand je dis plus fort, c’est par rapport au fait que ça fait plus longtemps qu’ils jouent ensemble. Nous ça ne faisait pas longtemps et nous avons quand même constaté une très nette évolution dans notre jeu. Puis nous sommes revenu à Lille où nous avons joué contre le Sénégal, match que nous avons gagné. Nous avons perdu le match retour par contre.

Je me suis blessé au match aller et ça fait donc une semaine maintenant que je suis en arrêt. Je suis tombé sur le dos. J’ai fait des examens, on m’a dit que c’était une grosse contusion et qu’il fallait que je me repose et que je fasse des soins. J’espère reprendre ajourd’hui à Madagascar.

Notre premier match de la CAN est mercredi à 12h30 contre l’Afrique du Sud. Sans vouloir être trop arrogant ou trop confiant, je pense que le match contre l’Afrique du Sud est déjà une victoire acquise. Ils n’ont pas une grosse équipe de basket, je pense que le basket n’est pas le sport numéro 1 là-bas.

Pour le moment les équipes dont l’on parle le plus concernant notre groupe sont l’Egypte et le Cameroun. Je pense plus le Cameroun parce que l’Egypte nous avons plus eu l’habitude de jouer contre eux et du coup nous savons comment ils jouent. Donc contre l’Egypte si nous pratiquons notre basket, ce sera beaucoup plus facile. Alors que le Cameroun, c’est plus le même style de jeu que nous. C’est à dire très athlétique, ça court beaucoup, ça défend dur. Ce sont ces matchs que l’on craint dans notre poule pour l’obtention de la première place du groupe. Je pense que c’est une poule largement abordable sans vouloir être trop ambitieux. Nous visons clairement la première place de cette poule. Il faudra vraiment battre le Cameroun et l’Egypte et que l’on hausse notre niveau car je pense que les autres sont à notre portée.

J’imagine que ça peut être un handicap pour nous d’avoir été réunis aussi peu longtemps. Le jour de la reprise était le 23, moi j’étais aux Etats-Unis, certains étaient encore en vacances. L’équipe n’a vraiment été réunie que le 1er août. Pour moi, la clef de cette CAN sera notre défense et surtout l’ambiance qu’il y a dans notre groupe. On est vraiment comme une petite famille, le groupe vit très bien en dehors du terrain. Il faut que l’on arrive à garder ça sur le terrain, ça sera une chose très très positive, on y travaille. Offensivement, nous avons des talents individuels, des joueurs qui n’ont pas fait la CAN mais qui ont fait les Championnats du Monde l’année dernière. Je pense que ce sera donc vraiment notre défense et l’ambiance dans le groupe qui pourront faire la différence.

Je vais vous présenter un peu mes coéquipiers. Vous connaissez Mickael Toti, nous allons nous partager la mène. Il est jeune comme moi mais a déjà beaucoup d’expérience. Ca fait déjà un moment quand même qu’il est dans le circuit. C’est un bon gars. Lui et moi, nous nous donnons des conseils mutuellement, ce qui est très bien. En 2, nous avons Stéphane Konaté qui a joué au Maroc il y a 2 ans. L’année dernière pour des problèmes politiques il a dû rester en Cote d’Ivoire. Il est très très fort. Ce n’est pas sa première CAN et il avait fait un très bon championnat du monde. Il est très athlétique, il pourra vous faire découvrir le jump des Ivoiriens ! En 2, on a aussi Errick Craven qui est passé par Dijon. Il est naturalisé ivoiriren et vient pour pallier l’absence de Pape, ce qui limitera au moins un peu les dégâts. En plus d’être un bon gars, Erick parle français et est un très bon joueur. Il avait déjà fait la CAN avec nous en 2009, il s’intégre très bien au groupe. En poste 3, nous avons Guy Landry qui vient de signer à Gonzagua en NCAA, qui est passé par Paris en cadet, et qui est un très bon joueur, très athlétique avec une bonne lecture du jeu. A côté de lui, nous avons Issife Soumahoro que vous connaissez qui lui aussi est un bon gars mais qui est arrivé très en retard. Sur le même poste, il y Ismaël N’Diaye. C’est le capitaine et le vétéran de l’équipe. Il joue en Suisse. C’est lui qui réunit l’équipe, qui parle quand ça ne va pas. En tant que capitaine, tout le monde l’écoute. C’est un peu le CHEF chez les joueurs. Nous avons Mamadi Diané qui a joué en D-League, je le connais pas trop, mais c’est un très bon joueur, très grand, très costaud. Il a un bon shoot et est très talentueux. En poste 4, nous avons Jonathan Kalé qui jouait en Espagne en seconde division. Il est très physique, il manque encore d’expérience au niveau du jeu mais il a beaucoup progressé depuis que je le connais, depuis la CAN 2009. C’est un joueur à suivre. C’est à ce poste qu’il nous manque Hervé Laminzana, il fait 2m08 et il peut shooter, dribbler. Il peu tout faire sur le terrain. C’est un élément très important de notre dispositif. Au poste 5, c’est Mohamed Koné qui est passé par Chalon, par Roanne, la Turquie qui est maintenant en Espagne et que tout le monde connait dans le championnat français. Et nous avons Eric Tapé en rotation sur les postes 4 et 5 qui joue lui en Nationale 3. Au niveau de son talent et de ce qu’il connaît, je pense que c’est quelqu’un qui n’a pas eu de chance mais qui aurait pu être un très très bon joueur de très bon niveau. Je n’oublie pas Jonathan Ouegnin et Jean Baptiste Amenou qui sont tous les deux des 1-2 et qui ont fait la préparation avec nous, même s’ils ne font pas la CAN.

Voilà pour l’équipe, je vous laisse imaginer la gueule de notre équipe si nous avions Pape et Hervé. Avec les problèmes politiques qu’il y a eu en Cote d’Ivoire, il y a eu des problèmes ethniques … Dans notre équipe, il y a beaucoup d’ethnies différentes. Mais nous vivons en harmonie, nous vivons très bien. Nous allons essayer de montrer ça à la CAN. Et nous allons aussi prouver que le basket ivorien a évolué. Si ça peut rapprocher les Ivoiriens, si on peut gagner la CAN et réunir le pays autour d’un trophée, je pense que ce serait vraiment quelque chose de bien. On est en tout cas très ambitieux, même s’il faudra se donner les moyens de nos ambitions. Je pense que nous sommes au moins prêt mentalement déjà et nous verrons ce que nous allons produire sur le terrain.

J’allais oublier de vous dire que Stéphane Konaté est un peu le comédien de l’équipe, c’est vraiment lui qui fait marrer toute la troupe ! Il a toujours des histoires à raconter, il est très marrant. Depuis qu’il est là, on rigole encore plus. Oulaaaa, j’ai oublié de citer le plus âgé de l’équipe qui est un poste 4-5, Abdoulaye Diaby, lui c’est le grand frère de l’équipe ! C’est un bon joueur toujours prêt pour aller au combat. Il peut montrer la voie aux autres joueurs grâce à sa combativité malgré son âge avancé. Il ne va pas jouer 30 minutes mais c’est celui qui peut montrer la bonne voie. C’est un élément très très important.

Sinon pour ce qui est du nouveau coach espagnol Natxo Lezkano, je le découvre. C’est un très bon coach, très perfectionniste. Ca peut être un plus pour notre équipe. Les qualités athlétiques, la volonté, nous l’avons, mais si nous ajoutons à ça de la technique, nous pouvons être encore plus forts. Sans vouloir dire qu’on est fort ! Car on peut être meilleur qu’on ne l’est déjà. Au point de vue personnel, je trouve ça très bien. Ca me permet de voir comment sont les coaches étrangers, de voir un peu leur conception du basket. Ca peut être important pour la suite de ma carrière et pour n’importe quel autre joueur de cette équipe qui aspire à jouer au plus haut niveau. C’est vraiment bien de rencontrer cette personne à ce moment là. Je trouve qu’il insiste beaucoup plus sur les petits détails. Pour lui, ce sont ces détails qui font la différence. Il ne laisse rien passer. Il est très carré ! Aucun détail ne leur échappe. Leur conception du basket est un peu différente, même s’il est vrai que je n’ai pas connu beaucoup de coaches en ProA.

La veille du départ, samedi, on est sorti tous ensemble. Le GM Carlo Vieira voulait que l’on passe un bon moment ensemble, un moment de convivialité. Qu’on se rapproche encore un peu plus avant la compétition. Comme ça, même si parfois on peut avoir des incompréhensions sur le terrain, on va pouvoir oublié tout ça. Il faut vraiment que l’on soit soudé pour le début de la compétition.

Pour ce qui est de ma saison à venir, plus rien n’avance. Donc j’ai parlé avec le coach de Nancy, l’été avance et ça devient compliqué pour cette année. Je remercie le coach de Nancy d’avoir beaucoup attendu et d’avoir fait des efforts pour me montrer qu’il était vraiment intéressé. C’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié. Maintenant je reste à Roanne c’est ma dernière année de contrat, je vais essayer de l’honorer au mieux possible. On verra à la fin de la saison… Je suis un professionnel et je vais essayer de jouer vraiment le mieux possible. Pour ce qui est du poste 2, je n’ai jamais évolué à ce poste donc on verra comment ça se passera.

Pour terminer ce premier post, je salue vraiment tout le travail de Carlo Vieira, le GM de l’équipe, ainsi que tous ses efforts.

A plus tard !
Solo

 

Photos : Stephane Konaté

Tags : ,
Comments

Commentaires (8)

  1. JulienPsy

    J'kiff on est vraiment gatté ces temps si !!! On va pouvoir avoir un oeuil sur quelque chose de sous mediatisé merci Solo ! Merci basketactu!

  2. Tapion

    j'aime bien la description de l'équipe. Bonne chance pour la suite.

  3. bouboul

    TKT solo en 2 tu seras + fort au coté de andré barrett

  4. zaless

    vraiment xa fai enormement plzir dav klk choz d ss mediatizé com la di sy… en plus c mon pays dc jm retrouvais ds la descriptions surtout pr konate stephane on lapel kaba… mxi basketactu

  5. pontille brieux

    mec je compte sur toi , tu va assurée pour la CAN et puor la prochaine saison à Roanne !!! on se voient bientôt !!! peace mecc !!!

  6. AND11

    Cool!

  7. salah ben

    vraiment sympa cet article, vous avez le soutien de ts, on vous souhaite bon vent pour cette can de basket.pour ns ki apprenons à connaitre le basket made in ci, c'est une vraie fierté. special cc à steph konaté, membre de l'aib.

  8. gisele kassi

    superbe article en tt k vs navez pas ete ridicule vu les problemes ke vs avez rencontré bon vent a vs et on espere ke ds 2ans la coupe sera a babi