La bonne opération pour Le Havre, Roanne au bord du précipice

Si le STB Havre se rapproche irrémédiablement du maintien, la Chorale de Roanne, elle se dirige tout droit vers la ProB.

Eric BartéchékyA force on devrait se méfier. Mais chaque année le STB Le Havre arrive à déjouer les pronostiques qui l’envoient en Pro B. Avec leur succès sur le parquet du Mans (69-57), les joueurs d’Eric Bartéchéky ont désormais deux succès (mais pas le pointaverage) d’avance sur la Chorale de Roanne. Aussi, si l’arrière Cedrick Banks a été euphorique (25 points avec un 6/9 à trois points), nul doute qu’en cas de maintien, l’équipe pourra remercier Steeve Essart, pas le joueur le plus prolifique du groupe mais celui qui par la parole à su remobiliser un groupe en difficulté.
A contrario, en s’inclinant 65 à 60 contre Nanterre, la Chorale de Roanne s’est plus sérieusement compliquée la tâche dans la lutte pour le maintien. Pour faire court, sur les trois derniers matchs, les Choraliens devront emporter deux matchs de plus que le STB Le Havre, pas impossible mais très compliqué. Porté par un grand Johan Passave Ducteil (19 points et  rebonds), la JSF, elle, peut encore croire en une qualification en playoffs. Mais même en faisant un carton plein sur les trois derniers matchs, les Franciliens n’auront pas leur destin entre leurs mains.
On n’arrêt plus Strasbourg ! Après la belle victoire acquise à Nanterre lundi, c’est au tour d’Orléans de mordre la poussière (84-67). Encore une fois ce sont les JFL de l’équipe qui se sont distingués avec 18 points et 5 fautes provoquées pour Jérémy Leloup puis 5 rebonds et 12 passes décisives pour Antoine Diot. A n’en pas douter l’élimination précoce en Eurocup a été une bénédiction pour la SIG, les joueurs ayant eu par la suite davantage de temps pour mettre en place les automatismes. Il ne ferra pas bon de prendre la team alsacienne en playoffs.

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.