Boris Dallo a de vraies chances de percer en D-League

Boris Dallo a été drafté en 14e position en D-League ce week-end. L’arrière français va avoir l’occasion de se mettre en évidence et de viser plus haut.

Boris DalloLes franchises NBA accordent de plus en plus d’importance aux équipes de D-League qui leur sont affiliées et plus seulement parce qu’elles y envoient leurs jeunes pousses. De vrais bons joueurs de basket s’y trouvent chaque année et parviennent à faire le grand saut ensuite pour intégrer la rotation d’une équipe dans l’élite. Le contingent français a grossi ce week-end, suite à l’arrivée de deux nouveaux membres : Boris Dallo et Carl Ona Embo. Si ce dernier ne fait pas partie des joueurs les plus attendus de la saison (il a été drafté au 3e tour par les Salt Lake City Stars (liés au Utah Jazz), Dallo a de vraies chances de faire son trou. Sélectionné en 14e position par les Long Island Nets (affiliés à Brooklyn), l’ancien arrière de l’INSEP mais aussi du Partizan Belgrade ou plus récemment d’Antibes va pouvoir se tester ce niveau, lui dont le début de carrière n’a pas été à la hauteur de son potentiel. Il tentera d’imiter Axel Toupane, qui avait brillé en D-League avant d’être récupéré par les Denver Nuggets, qui l’ont malheureusement coupé avant la reprise. Livio Jean-Charles sera lui aussi en action avec les Austin Toros, dans l’espoir de convaincre Gregg Popovich et RC Buford qu’ils auraient dû le conserver.

Le 1st pick de cette Draft est l’ancien Laker Anthony Brown, non conservé pour faire place à Metta World Peace et Thomas Robinson. On notera que Shannon Brown, ancien champion NBA avec LA, a lui été drafté par les Grand Rapids Drive en 41e position.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.