Boris Diaw : « C’est de la bonne pression, on doit l’utiliser »

Quelques heures avant cette demi-finale contre la Serbie, le capitaine Boris Diaw a expliqué que la pression était positive pour les Bleus.

Boris diawIl y a quelques jours, les joueurs de l’équipe de France étaient peut être les seuls à croire qu’ils étaient capables de décrocher une médaille malgré la présence de l’Espagne sur leur route. Désormais qualifiés pour la demi-finale, les Bleus n’ont pas l’intention de laisser passer leur chance de défier Team USA lors de la finale. En l’absence de plusieurs cadres, le groupe de l’équipe de France est considérablement rajeuni avec les présences de Thomas Heurtel, Evan Fournier ou encore Rudy Gobert. Lors de la conférence de presse d’avant match, le capitaine, Boris Diaw, a rassuré sur les effets de la pression à ce stade de la compétition :

« Je pense que c’est de la bonne pression, le fait qu’on soit en demi-finale, que c’est toujours des matches ‘win or go home’ même s’il restera un match à jouer dans tous les cas, donc on va dire que c’est ‘win or keep going’. C’est sur un match donc forcément il y a de la pression mais on doit l’utiliser. Jusqu’à maintenant, même les plus jeunes, qui n’ont pas une grande expérience, ont vraiment très bien répondu sous la pression donc je m’attends à la même chose », a confié Boris Diaw en conférence de presse.

En cas de victoire ce soir, l’équipe de France pourrait être assurée de remporter sa première médaille lors d’une Coupe du Monde (ou championnat du monde) et forcément ça représente beaucoup pour un joueur attaché à la sélection française comme Boris Diaw :

« Je ne sais pas si c’est un conte de fée mais c’est définitivement le rêve de plusieurs joueurs de remporter une médaille, c’est l’objectif depuis le début. Dans notre carrière, quand on commence à jouer pour la sélection, on a envie d’être capable d’amener notre équipe à un tel niveau et d’être en mesure de gagner une médaille à chaque fois qu’on joue. Mais on ne pense pas encore aux conséquences, on reste concentré sur le match et sur le façon de le gagner. Je pense qu’on aura le temps plus tard de penser à ce qu’on a accompli. »

Après avoir réalisée un énorme exploit contre l’Espagne, cette équipe de France pourrait se faire sa place dans l’histoire du basket en remportant la première médaille mondiale de la sélection. Une victoire ce soir contre la Serbie et cette équipe restera dans les mémoires pour les années à venir.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.