Boris Diaw : « Fier de mon équipe »

Fiers de leur parcours, les joueurs de l’équipe de France ont livré leurs premières impressions après leur victoire contre la Lituanie synonyme de médaille de bronze.

minute insideCette équipe de France est historique. Pour la première fois de l’histoire, les Bleus reviendront d’un mondial (Coupe du Monde) avec un breloque. De Bronze, plus précisément. Victorieux de la Lituanie à l’arrachée, les tricolores étaient fiers à leur sortie du terrain mais si la plupart gardent encore en tête la défaite douloureuse contre la Serbie en demi-finale hier soir.

Edwin Jackson : « Franchement je ne retiens que la victoire aujourd’hui. Ce n’était pas beau, on a mal défendu et on s’est fait peur mais on s’en fiche du match. Ça fait plaisir de gagner avec des mecs comme ça. On était fatigués du dernier match et on avait du mal à défendre ce soir mais voilà on repart avec une médaille de Bronze. L’objectif était de prendre une médaille et je pense qu’il n’y a pas beaucoup de gens qui ont cru en nous. Evidemment on était déçus hier mais au final on a une médaille mondiale et c’est une première dans l’histoire du basket français donc c’est une super récompense. »

 

Evan Fournier : « Je suis très fier mais à titre personnel je ne peux qu’avoir des regrets quand je vois comment on joue quand on est agressifs… quand on rentre dans nos adversaires nous sommes très, très forts. J’aurais des regrets toute ma vie sur cette première mi-temps contre la Serbie mais voilà on repart avec une médaille et c’est un lot de consolation. On termine sur une bonne note. C’est la première médaille de l’histoire du basket français. Il y a un groupe qui se crée, on a marqué quelque chose. On était cuit sur le terrain mais on a été dur mentalement. »

 

Boris Diaw : « Nous sommes bien sûr contents d’avoir gagné une médaille, c’est quelque chose qui avait jamais été fait. On est forcément un peu déçu d’avoir perdu la demi-finale mais content d’avoir su se relever de ça. On a conscience du caractère historique de la chose. On a développé une culture de la gagne depuis plusieurs années. Il y avait six ou sept équipes qui pouvaient prétendre à cette médaille de Bronze et ça serait à celle qui en voudrait le plus. Je suis fier de mon équipe. »

Propos recueillis à Grenade.

Comments

Commentaires

Comments are closed.