Boris Diaw : « Je serais inquiet si on prenait 20 points par match »

Le président bordelais est revenu sur le début de saison manqué de son équipe.

Actuellement dix-septièmes de Pro B, les JSA Bordeaux vivent un début de saison compliqué. Claude Bergeaud et Sami Driss partis, les Girondins espéraient tout de même connaitre un meilleur départ, à commencer par leur président, Boris Diaw.

« On a un début de saison difficile avec une victoire et cinq défaites. Il faut essayer de garder la tête haute. La plupart des matchs, on ne les a pas perdu de beaucoup. On doit se concentrer sur le fait de bien finir les matchs. Il y a un effort à faire là-dessus pour la suite de la saison. »

Recrue phare de l’intersaison, Nate Carter, arrivé en provenance de Châlons-Reims, va de plus devoir être contraint à l’arrêt pour de longues semaines, la faute à une tendinite au genou.

« La blessure de Carter est un coup dur. Il va falloir trouver quelqu’un pour le remplacer assez rapidement »

Désormais à la recherche d’un pigiste et logiquement déçu, le capitaine de l’Équipe de France ne s’alarme pas pour autant.

« J’espérais que l’on ferait un meilleur début de saison. Au vu des changements, il faut le temps que la mayonnaise prenne. On a changé beaucoup de joueurs par rapport à la saison dernière donc c’est normal. On a fait une très bonne saison dernière donc les joueurs ont été sollicité avec des salaires bien plus grands que ce qu’on pouvait leur donner. Il a fallu changer l’équipe, la remodeler. Maintenant, il est temps que les choses s’améliorent », a-t-il prévenu avant de se montrer plus optimiste.

« Je serais inquiet si on prenait 20 points par match mais ce n’est pas le cas. Il y a quelques petits réglages à faire. Il faut garder la tête haute, ne pas laisser tomber et aller de l’avant. »

Les deux prochains matches, à Saint-Vallier puis contre Châlons-Reims, seront déterminants pour les hommes de Jean-Marc Dupraz.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.