Boris Diaw l’ambassadeur du sport féminin

Ambassadeur de la deuxième édition des 24Heures du sport féminin, Boris Diaw a toujours eu un lien avec lui.

Avant d’être Boris Diaw joueur des Spurs et capitaine de l’Equipe de France, Boris Diaw est le fils d’Elizabeth Riffiod l’une des meilleures joueuses de l’histoire du basket français. En treize ans passés sous le maillot tricolore, la maman du « Président » a comptabilisé 247 sélections. « Quand j’étais petit, j’ai suivi ma mère un peu partout sur les parquets. J’ai connu le basket féminin avant le basket masculin » rigole Boris Diaw qui a accepté le rôle d’ambassadeur de la deuxième édition des 24Heures du sport féminin (qui se tient ce samedi 24 janvier). Actuel joueur des San Antonio Spurs, Boris Diaw côtoie depuis le début de la saison la légendaire Becky Hammon. Cette dernière a en effet rejoint le staff de Gregg Popovich. « Elle a été prises pour ses qualités et pas en fonction de son sexe Elle s’est très vite intégrée En fait elle est un peu comme un coach-rookie qui a encore pas mal de choses à apprendre » analyse Diaw.

Il y’a toutefois peu de chance que l’inverse se produise car l’international est affirmatif : « je n’ai pas envie d’être coach » que ça soit pour une équipe masculine ou féminine. Malgré tout Boris Diaw s’investit dans le basket féminin. Dans les prochains mois via son association Babac’Ards, le joueur doit participer à la création d’un centre formation pour les jeunes filles au Sénégal, le pays de son père, à la manière de ce qui se fait déjà avec la Seed Academy à Thiès. Générosité et disponibilité voilà deux qualités qui sied donc particulièrement au basketteur.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.