Boris Diaw : « On est content de participer à l’élévation de la France dans le basket européen »

Après match, le capitaine des Bleus Boris Diaw n’a pas caché sa fierté de marquer le basket français avec ce titre de Champion d’Europe.

3B068D59-75FC-4E0A-8080-D6E8A0F6FA9DflexibleAprès match, le capitaine des Bleus Boris Diaw n’a pas caché sa fierté de marquer le basket français avec ce titre de Champion d’Europe.

« Ça y’est on l’a. Si on doit se souvenir de quelque chose de cette victoire c’est que ça n’est pas juste le fruit du travail d’une année. Ça n’est pas juste ok on s’est bien préparé cette année, on a bien joué cette année, on a la médaille d’or. Pour plusieurs joueurs dans cette équipe c’est un travail de longue haleine, c’est l’aboutissement du travail année après année. Je me souviens quand j’ai commencé en Equipe de France il y’a maintenant une douzaine d’années le but était d’être présente sur toutes les compétitions internationales et de jouer un rôle lors des championnat d’Europe. Je pense qu’avant l’Equipe de France n’avait peut-être pas assez de culture de la gagne. On était juste content d’être aux championnat d’Europe. Il fallait changer ça et ça prend du temps. On a réussi en quelques années à progresser, à grappiller d’abord une médaille de bronze, ensuite une médaille d’argent. On a eu des hauts, des bas… il y’a eu des années plus difficiles. Mais c’est aussi ce qui nous a renforcé. Et enfin l’aboutissement avec la médaille d’or ce soir.

On est supers contents, supers fiers de ce groupe qui a été concentré jusque la fin; super fiers de toutes les équipes de France et de tous les joueurs avec qui j’ai joué parce que ça a été un travail de longue haleine. On a tous progressé, le groupe France en général a progressé. Donc c’est pour ça quand on me demande tel ou tel joueur qui ne vienne pas c’est pour ça qu’on ne va pas gagner le titre… Ce n’est pas tel ou tel joueur qui fait une équipe, le groupe France progresse. depuis des années et c’est ça qu’il faut que les gens retiennent aujourd’hui.

La dernière fois que Tony a gagné un titre c’était en 2007 moi en 2003. J’ai gagné trois titres en tout, le premier en 2000 avec les Bleus et ensuite deux avec Pau. Jusque là il y’avait des défaites, des échecs en finale, ça fait toujours mal. Je suis content que ça ait payé. Ça n’efface pas mais ça montre à quel point c’est difficile de gagner des titres. Ça nous fait savourer ce moment encore plus.

On est content de participer à l’élévation de la France dans le basket européen. C’est quelque chose d’énorme pour nous, ça nous tenait vraiment à cœur. Je suis vraiment contente de mettre la France sur wikipédia sur la ligne champion d’Europe.

On va crier un petit peu mais je pense qu’on ne réalise pas encore. On est un petit peu dans notre rôle, de répondre aux questions, de rester un petit peu serein. Je sais qu’il y’aura des moments plus tard où je serais un peu moins calme. J’ai perçu mes proches, j’en ai vu qui pleurait, c’était très émouvant ».

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.