Boris Diaw s’attend à un match différent face à l’Allemagne

Boris Diaw s’attend face à l’Allemagne à une rencontre différente de celle d’août dernier à Berlin.

En terminant troisièmes de leur poule, les Bleus ne se sont pas facilités la tâche pour le reste de l’Euro. En effet, les Tricolores se retrouvent dans la partie de l’Espagne qu’ils pourront rencontrer en quart de finale. Mais avant de penser à cette étape, Boris Diaw et ses coéquipiers vont devoir passer l’obstacle allemand. S’ils avaient remporté leur confrontation amicale en fin de préparation, le capitaine des Bleus sait que ce huitième de finale sera complètement différent dans le scénario. « C’est un peu le piège de battre une équipe en prépa et la rejouer une fois que la compétition commence. C’est complètement différent. J’ai plein d’exemples mais celui qui me vient en tête tout de suite c’est contre la Russie qu’on avait battue de 30 points en préparation en 2007 et après on perd en quart de finale. C’est une équipe qui est maintenant dans la compétition et qui va jouer son va-tout, qui va jouer à fond comme les deux équipes qu’on a jouées précédemment. Cette fois ils auront scouté et qui au lieu de se concentrer sur leur jeu vont vouloir d’abord se concentrer sur le notre » (Basketeurope).

Pour les Bleus l’une des clefs du match sera de limiter l’impact de Denis Schroder (23,6 points de moyenne, soit le deuxième meilleur total de la compétition) mais aussi de retrouver une défense plus consistante. Si ces deux conditions sont remplies, Boris Diaw et les Bleus auront toutes les chances de s’offrir un quart de finale ô combien bouillant face à l’Espagne (ou la Turquie).

Crédit photo : FIBA

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.