Boris Diaw : Son salaire va être pris en charge par un partenaire de Levallois

Via RMC on apprend que c’est un partenaire du club de Levallois qui va prendre en charge le salaire de Boris Diaw.

Update : Afin de supporter le salaire de Boris Diaw, le club de Levallois devrait pouvoir compter sur l’un de ses partenaires. C’est ce qu’indique RMC. Si tout se passe bien, le contrat du joueur devrait être validé ce mardi.

19.09 Boris Diaw à Levallois ? Cela doit encore être validée par la DNCCG, le gendarme financier de la Pro A. « Afin de clarifier les communications récentes, la commission tient à rappeler que sa mission lui impose d’abord le respect de l’équité des championnats et des équilibres financiers et économiques des clubs. Elle veillera donc au bon respect du financement de ce recrutement » a précisé l’organisme dans un communiqué.

15.09 Boris Diaw n’est pas rentré en France pour gagner de l’argent. Selon les informations de l’Equipe, le capitaine des Bleus touchera le salaire minimum de Pro A à Levallois, où il doit s’engager dans les heures qui viennent.

Après un dernier contrat à 6.5 millions de dollars la saison dans l’Utah (environ 540 000 dollars par mois), « Babac » touchera donc… 3 200 euros mensuels, soit 140 fois moins qu’avec le Jazz. Bien plus que le commun des mortels, mais nettement moins que ce à quoi un joueur avec son CV et le niveau qui est encore le sien aujourd’hui peut prétendre.

Si Boris Diaw a accepté ce « sacrifice », c’est en contrepartie d’une clause lui permettant de quitter les Metropolitans si une équipe NBA où de bon standing européen lui fait une proposition en cours de saison.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.