ITW Loic Akono : « Boulogne est un club qui monte en puissance »

Le néo-boulonnais Loic Akono a fait le point avec nous sur le début de la préparation du SOMB.

Loic-Akono-largeIl est l’un des derniers arrivés à Boulogne sur mer et pourtant Loic Akono semble déjà avoir trouvé ses marques au sein de l’équipe nordiste. Entretien avec un meneur qui est venu au SOMB retrouver le plaisir du jeu après une saison compliquée à Lille.

BasketActu : Qu’as-tu pensé de cette rencontre face à Alabama ?

Loic Akono : On était bien en intensité. On est quand même dans le rouge, en plein dans la préparation. Ce soir (hier), on a montré des bons trucs parce que sur le premier match que l’on a joué face à Orchies, le collectif n’était pas très bon. Mais là on progresse et ça fait partie de la préparation.

BasketActu : On sent déjà quelques automatismes entre vous…

LA : On n’est pas encore au complet, il nous manque un voir deux joueurs. Mais le groupe est bien, il y’a une bonne ambiance et je pense que ça part de là. Après sur le terrain on arrive à se trouver. Il y’a une complicité avec certains joueurs, avec d’autres il faut développer. Mais pour l’instant on est bien, il faut continuer comme ça sur cette lancée.

BasketActu : C’est peut-être ce plaisir de jouer dans une équipe plus ambitieuse l’an dernier ?

LA : Ca n’est pas peut-être, c’est juste ça qu’il m’a manqué la saison dernière; prendre du plaisir avec des gars qui sont à fond, qui ne ménagent pas leurs efforts, qui font des sacrifices pour l’équipe.

BasketActu : Le style de jeu très offensif prôné par Germain Castano doit te rappeler Nanterre ?

LA : C’est clair. Ici on a un style de jeu très offensif avec une défense quand même très très dure, beaucoup d’intensité. Ca me rappelle ce que j’avais à Nanterre avec Pascal (Donnadieu, ndlr). Je me sens bien pour l’instant et j’espère que ça va continuer comme ça.

BasketActu : Le parcours de Boulogne l’an dernier a aussi été un argument ?

LA : J’ai eu d’autres propositions mais Boulogne est un club qui monte en puissance petit à petit. D’ailleurs ça me fait penser un peu à Nanterre. Ils ont fait un bon parcours la saison dernière et là ils veulent toujours aller de l’avant. Je pense que c’est un bon et un gros challenge que d’essayer de relever le défi par rapport à ce qui a été fait la saison précédente et voir pour faire mieux.

BasketActu : Quel discours t’a tenu Germain Castano sur le rôle que tu aurais à Boulogne ?

LA : Il m’a dit que j’aurais les responsabilités que je devrais avoir, qu’il avait une totale confiance en moi. Je pense que déjà là ça partait sur un bon point. Et c’est ça qu’il faut, de la confiance entre un joueur et son coach.

BasketActu : Est-ce-que tu peux nous dire un mot sur ton association avec le pivot Zachary Peacock ?

LA : Il est arrivé il n’y a pas très longtemps. Mais il y’a déjà des automatismes. A l’entrainement on est souvent dans la même équipe. C’est un joueur intéressant et moi j’aime bien.

BasketActu : Entre lui et Mickael Var on sent un potentiel intérieur…

LA : Ah ça c’est sûr que l’on a un potentiel intéressant parce que Mika il peut s’écarter, Zach aussi. Je pense que cette année à l’intérieur on n’aura pas trop de soucis. Mais il faut que l’on travaille.

BasketActu : Le SOMB a quand même un jeu usant physiquement; comment vois-tu ça par rapport à l’allongement de la saison ?

LA : Franchement pour l’instant je n’ai aucune idée. Je ne sais pas du tout comment ça va se passer, je sais juste qu’il va falloir faire très attention parce que quarante-quatre matchs ça va tirer au fur et à mesure. Je pense qu’il va falloir être à l’écoute de son corps et puis on verra comment ça va se dérouler pendant la saison.

 

Crédit photo : Claire Macel

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.