Bref. J’ai claqué 21 points contre le Barça.

Olympiacos rejoint le CSKA en finale après un grand match de Vassilis Spanoulis.

Comme leurs ennemis jurés du Pana, les Reds d’Olympiacos avaient un pris un départ canon (8-0) face au Barça mais eux sont parvenus à asseoir leur domination quart-temps après quart-temps pour l’emporter finalement 68-64.

Vassilis Spanoulis a sorti le match de l’année (21 pts – 6 pds) face à une défense catalane pourtant réputée étouffante. Il a planté des tirs difficiles, notamment ce step-back dans le dernier quart-temps sur les bouclettes de Marcelinho Huertas. Il a aussi fait une démonstration de pick-and-roll avec le baraqué Joey Dorsey (8 pts avec un alley-oop interdit aux moins de 18 ans – 5 rbds dont 4 offensifs). L’autre homme du match, c’est sans doute coach Ivkovic qui a mis sur pied une défense totalement hermétique qui a repoussé les Barcelonais derrière la ligne à 3 points, là où ils étaient en perdition aujourd’hui (3/19). Mention spéciale aux role players Georgios Printezis (14 pts) et Kostas Papanikolaou (9 pts -4 rbds et une énorme défense, à l’image de ce super contre sur Boniface Ndong sifflé on n’a toujours pas compris pourquoi) et au public grec qui a maté les maigres troupes catalanes. Les Barcelonais sont restés tout le match sur les talons des Reds mais ils ont été trahis par un manque d’adresse et une faillite de certains de leurs cadres, comme Pete Mickeal (4 pts à 1/8), Chuck Eidson (fanny en 18′, -2 d’éval) voire Huertas (4 pts – 2 pds et 3 TO). Juan Carlos Navarro a connu quelques inspirations (18 pts quand même) mais a manqué 9 shoots (6/15) et surtout commis 5 turnovers.

Olympiacos affrontera donc le CSKA dimanche pour le titre, des retrouvailles pour l’entraîneur Dusan Ivkovic, qui a coaché le club de l’Armée rouge de 2002 à 2005. BasketActu sera là pour vous faire vivre le live et vous proposer reports, interviews, articles et photos en tous genres. Ne manquez pas notre couverture exceptionnelle !

OLYMPIACOS
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 HINES, KYLE 16:23 2 1/4 1 2 3 1 2 5
6 ANTIC, PERO 18:16 4 2/5 0/1 1 1 2 1 2 2 3
7 SPANOULIS, VASSILIS 32:39 21 3/9 4/10 3/3 3 3 6 6 1 2 6 15
9 DORSEY, RICHARD 23:35 8 4/6 0/1 4 1 5 1 2 1 1 2 1 10
10 KESELJ, MARKO 12:43 0/1 1
13 GECEVICIUS, MARTYNAS DNP
14 GLYNIADAKIS, ANDREAS DNP
15 PRINTEZIS, GEORGIOS 21:44 14 3/5 2/2 2/2 1 3 4 2 2 4 1 13
16 PAPANIKOLAOU, KOSTAS 27:24 9 1/1 2/2 1/4 1 3 4 1 1 1 2 2 11
17 MANTZARIS, EVANGELOS 22:21 4 1/2 1/2 1 5 6 1 1 2 1 7
18 SLOUKAS, KOSTAS 7:23 2 1/2 2 2 1 2 2
55 LAW, ACIE 17:32 4 2/5 0/2 1 1 2 5 3 -3
Team 2 2 4 1 3
TOTALS 200:00 68 17/37 9/20 7/12 11 22 33 12 4 14 3 2 21 19 66
45.9% 45% 58.3%

 

FC BARCELONA REGAL
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
8 SADA, VICTOR 20:06 6 3/3 0/1 1 3 4 1 1 9
9 HUERTAS, MARCELINHO 20:19 4 2/3 0/2 1 1 2 3 3 2
11 NAVARRO, JUAN CARLOS 33:02 18 4/7 2/8 4/4 1 1 3 5 2 4 10
13 PEROVIC, KOSTA 8:32 2 1/1 1 2 3 2 3 2 6
17 VAZQUEZ, FRAN 15:54 8 4/7 2 5 7 1 1 1 13
18 WALLACE, C.J. 10:18 3 0/2 1/1 4 4 1 3 1 2
20 INGLES, JOE 5:00 0/1 -1
21 NDONG, BONIFACE 15:32 10 3/8 4/7 4 1 5 2 2 1 6 14
22 RABASEDA, XAVIER DNP
25 LORBEK, ERAZEM 29:40 9 4/7 0/3 1/2 4 1 5 1 1 1 2 3 2 5
31 EIDSON, CHUCK 18:26 0/2 0/2 1 1 2 1 1 -2
33 MICKEAL, PETE 23:11 4 1/7 0/1 2/2 1 3 4 1 1 3 2
Team 1 6 7 7
TOTALS 200:00 64 22/47 3/19 11/15 19 24 43 10 3 13 2 3 19 21 63
46.8% 15.8% 73.3%
Tags : , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. Bodiroga04

    Haha excellentes punchlines ! PS: Merci pour vos articles sur l'Euroleague, un championnat de très grande qualité qui est malheureusement méconnu en France.

  2. idmi

    A noter la jeunesse de l'effectif grec et le budget minime par rapport aux autres ogres. Chapeau bas

  3. Testo

    Le contre de Papanikolaou etait vraiment violent, ca aurait pu être l'action de l'année. Mais il y a choc au niveau de la hanche, je pense que c'est ça que les arbitres ont sifflé.