Brochot : « Il était préférable d’écarter Choulet du groupe »

Le président de Roanne s’explique sur sa décision de se séparer de Jean-Denys Choulet.

Dans un communiqué sur le site de la Chorale Roanne, le président du club, Emmanuel Brochot, s’est expliqué sur la situation et la décision de se séparer de Jean-Denys Choulet. S’il reconnaît tout le travail de ce dernier, il justifie son choix qu’il reconnaît brutal par une détérioration des relations entre le coach d’un côté et les joueurs et les dirigeants de l’autre :

« Par ce communiqué, je souhaite éclaircir la situation actuelle du club. Depuis l’arrivée de JDC, le club parti de PRO B a acquis ses lettres de noblesses sportives. JDC grâce à son travail, à son talent a réussi à installer sportivement le club dans le top 5 du championnat et nous devons unanimement le reconnaitre. Cette ascension sportive a aussi pu être réalisée grâce à l’accroissement de notre budget qui a doublé en 5 ans pour atteindre cette année 4,5 millions d’euros. Celui-ci, essentiellement consacré à la masse salariale, nous permet aujourd’hui d’être classé parmi les plus grosses équipes du championnat (avec la seconde masse salariale) et ainsi légitimement, par respect pour nos partenaires et supporters, offrir des résultats dignes de notre statut.

Malheureusement la saison passée, après une phase aller proche de la perfection, la phase retour fut gâchée suite à une incompréhension entre JDC et ses joueurs. Malgré mon soutien et ma détermination pour temporiser, je n’ai pu enrayer l’hémorragie. N’acceptant pas l’échec, j’ai fait le choix de poursuivre avec l’encadrement sportif de l’époque pour la saison 2011/2012 comptant sur la sagesse de chacun. Malheureusement, depuis le début de saison, le climat s’est détérioré de jour en jour avec les joueurs et les dirigeants. En tant que garant des intérêts du club et malgré toute l’estime et l’admiration que je porte à JDC, j’ai du admettre qu’il était préférable de l’écarter du groupe. La manière peut paraître brutale et irrespectueuse, mais il m’était impossible de faire coacher JDC contre Goverla en sachant que la décision était prise, je ne pouvais pas lui faire cet affront.

Ainsi, pour préserver tant l’avenir du club que ses ambitions, et en attendant le déroulement de la procédure, Luka Pavicevic est venu prendre la température de notre équipe. C’est Fred Brouillaud et Yann Fatien qui assureront le coaching pour les matchs de Dijon et de Prostejov. »

Tags : ,
Comments

Commentaires (7)

  1. Legendary Derrick Po

    Faudrait peut-être que les présidents de clubs de LNB la mette un peu en veilleuse (Brochot, le Bouille en autre) et qu'ils se mettent à bosser le marketting et la promotion du basket (pcq les maillots ou les mascottes horibles…) plutôt que d'essayer de faire de la philosophie sur les retours de leurs anciens poulains ou la supposées gestion relationnelle des joueurs. Vous avez pas assez de boulot derrière votre bureau ??? Faut vraiment que vous cherchiez à blablater dees conneries dans la presse ???

    JDC for ever.

  2. AND11

    Le prochain sur la liste c'est Philippe Hervé !

    Et ça risque de faire un bien fou à l'Orléans Basket !

  3. eddie money

    Doucement And11 loool

  4. Drazen

    je regarde le live sur lnb et je vois que solo diabaté est de retour!!???

    je pensais qu'il avait été carrément licencié… il s'agissait en fait d'une simple suspension? quelqu'un en sait davantage? en tout cas belle reaction de la chorale pour le moment face a dijon!

  5. Millesimes

    Le prez à fait son taf de prez. Et puis, tu laisses coacher JDC le match et ils gagnent. Du coup, ca deviendra plus dur de virer JDC