Bundesliga : Artland et Frankfurt égalisent

Dans les demi-finales de Bundesliga, les deux équipes défaites lors de la première manche ont pris leur revanche samedi.

Avec les victoires de Artland Dragons et Frankfurt Skyliners, les deux séries sont maintenant à 1-1 et vont retourner chez les meilleurs classés mercredi pour une troisième manche.

Artland Dragons 86-72 Brose Baskets

Dans le match-up des villes (Quakenbrück: 12800 habitants, Bamberg: 70000) qui feraient passer Roanne pour une métropole, les Dragons ont réussi à gagner leur match à l’Artland Arena – salle qui est chaque fois sold-out depuis la construction en 2003, à l’exception d’un seul match. Pour les visités, l’ailier fort puerto-ricain Nathan Peav a fait son taf dans la raquette avec 16 pts et 9 rbds mais c’était encore une fois le meneur ultra-rapide Tyrese Rice qui a dominé les débats avec 24 pts, 7 rbds et 5 pds. Artland a du jouer sans ses deux meilleurs allemands et c’est un surprenant Andraj Mangold, qui normalement ne dépasse pas le role de l’Allemand-quota, qui a assuré l’intérim pour remettre Artland dans le match. Car Brose avait dominé la premiére mi-temps avec un Kyle Hines (1m96 – 2m13 d’envergure) omniprésent dans la raquette. Mais la faillite du géant allemand Tibor Pleiss (2pts seulement) et l’égoisme de Reyshawn Terry (1/8 au shoot) expliquent cette défaite pour le tenant du titre.

ALBA Berlin 72-80 Frankfurt Skyliners

Devant plus de 10000 spectateurs dans la O2 World de Berlin, les Skyliners du coach Gordon Herbert ont réussi à reprendre l’avantage du terrain après la défaite à domicile dans le premier match. Alors qu’ils ont été devant tout le mach, le dernier quart-temps a été fatal au club de la capitale car Francfort leur a infligé un incroyable 24-5 dans les dernières dix minutes. DaShaun Wood a de nouveau été stratosphérique avec 23 pts et 7 pds tandis que Roger Powell a fait son job dans la peinture avec 17 pts et 9 rbds. Pour ALBA, l’allemand Yassin Idbihi a, comme d’habitude, fait un excellent match avec 17 pts et 6 rbds mais le go-to-guy désigné Julius Jenkins est passé à coté de son match avec un pauvre -12 dans le +/- du match. Jenkins n’a pas resisté à la pression dans les minutes décisives où Francfort a fait un impressionant 17-0 qui a décidé le match. Le prochain match sera joué mercredi à Francfort.

Le 17-0 de Francfort :

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.