C.Fra : « Exiger autant de Français que d’étrangers est dangereux quand il n’y a pas de JFL »

Le président du SLUC Nancy a fait un point sur la question du recrutement.

Pour le moment du côté du SLUC Nancy, on parle davantage départs qu’arrivées. En effet, le club a perdu plusieurs de ses JFL comme Adrien Moerman et Pape Philippe Amagou. Et pour ceux qui restent comme Kévin Thalien et Kingsley Pinda, la confiance ne règne pas forcément puisque dans les colonnes du Républicain Lorrain, Christian Fra explique que ces deux jeunes pousses devraient probablement être prêtées en Pro B et ne resteront que s’ils ne trouvent pas preneur. Pour le président lorrain, le quota des JFL n’est pas franchement quelque chose qui remporte son adhésion.

« Je l’avais dit à l’époque au syndicat des joueurs et à la Ligue. Exiger autant de Français que d’étrangers est dangereux quand il n’y a pas assez de JFL ».

S’il explique que les supporters ne doivent pas paniquer, le recrutement des Nancéiens ressemble pour le moment à un grand flou artistique.

Tags : ,
Comments

Commentaires (43)

  1. GW

    "C'est dangereux" de devoir recruter des roles players avec des contrats garantis alors qu'on peut exploiter un US qui va tout donner pendant 1 ou 2 saisons sans broncher.

    C'est rageant de devoir convaincre un joueur autour d'un projet alors qu'un US du championnat bulgare ne demande qu'un bulletin de salaire.

    C'est chiant de payer un joueur blessé alors qu'un US peut etre coupé et est interchangeable.

    Ah si tous les joueurs français pouvaient avoir le même statut contractuel que Batum, Nancy serait champion d'Europe…

    Si on retourne le problème, Nancy a apporté quoi à l'Equipe de France depuis 10 ans ? Pourquoi Nancy cartonne en Espoirs mais que ses joueurs ne perçent pas en pro A ?

  2. el tractor 64

    ah ça commence à pleurer au sluc !!!!

    Avec tous les joueurs qu' ils ont formé, qui avaient le niveau et qu' ils ont benché après qu"quand a bise fut venue" y a plus de JFL disponibles et on a pas assez d' Euros pour en acheter. Merci Messieurs Fra et Monschau.

    Au contraire elle est très bien cette règle des JFL !!!!!!!

  3. rapid

    Pfff quel comportement de m*****. Il y a une super génération de jeunes au Sluc (une de plus !) avec 3 joueurs ds la liste des U20 . Tu prends la liste des U20 c'est les joueurs de Nancy qu'ont eu le moins de tps de jeu en PRO (Pourchot je veux bien le mettre à part il est probablement encore juste pour se frotter aux pros) ! Les JFL il y en a assez, il faut juste 2 choses:

    -leur donner leur chance

    -les encadrer avec des joueurs d'expériences fiables (US ou non)

  4. el tractor 64

    c' est aussi valable pour les coachs qui ne veulent pas utiliser les joueurs issus de leurs centres de formation. Alors qu' il y a des perles, mais faut leur donner une chance et là y a des frileux !!!!!

  5. GW

    Bien sûr que les règles JFL nuisent à la compétitivité de nos clubs pour l'instant.

    Il n'y a pas encore assez de centre de formation, le nombre de joueurs sur le marché reste faible ce qui fait grimper les prix.

    Mais en France les règles sont les mêmes pour tout le monde et cette année on a eu droit à une équipe qui domine le championnat grace à ses français (le BCM), 2 clubs portés par des JFL (Orléans, Cholet) sans oublier Chalon qui a réussi à jouer sur tous les tableaux car ses postes étaient doublés voire triplés avec des garçons essentiels comme Tchicamboud, JBAM, Evtimov et Lang.

    La règle est peut etre dure pour les petits budgets, mais Nancy ne fait pas partie de cette catégorie ! Fra n'a aucune excuse pour ne pas avoir anticipé tous les départs.

    Roanne a su mettre la main sur les joueurs en fin de contrat et s'est mis à l'abri, il dormait pendant ce temps Fra ?

    Et puis on va pas le plaindre, il a touché la clause libératoire de Moerman, il a profité de Nicolas Batum presque gratuitement, il a profité de l'attractivité de l'Euroleague l'année dernière.

    Il a peut etre oublié que sans Samnick et Brun il n'aurait peut etre jamais remporté le championnat. Et que si Le Mans n'avait pas fait le travail de formation, Batum et Amagou n'auraient pas pris le relais après les départs de Deane et Darden, partis chercher si les billets étaient plus verts à l'étranger…

    Elle aurait fiere allure l'équipe Nancéenne en Euroleague sans les français cette année…

  6. GW

    Pour l'instant les Thalien, Pinda, Kurtic et Pourchot sont encore trop tendres.

    Je ne vois pas quel club les ferait jouer plus de 5min en pro A (à part l'ASVEL une fois écarté des playoff…)

    Je trouve positif de les preter en pro B une ou 2 saisons et de les avoir opérationnel quand ils auront 20-21 ans et seront agueris.

    Par contre Njoya qui n'a jamais eu sa chance, que Nancy a conservé sur le bout du banc et qui se fait lacher par Nancy a un age où il devrait avoir normalement terminé sa formation… Ca c'est honteux !

    J'espère que Sylla s'il reste aura de vrais responsabilités. Ce mec a montré des choses interessantes même en Euroleague. C'est un gros talent, ca me ferait ch**r que Monschau le foute en l'air.

    La place de Ousmane Camara est libre au Havre par exemple.

  7. AND11

    Putain mais c'est honteux de dire ça. Honteux.

    Allez vous faire … Fra et Monschau. Vous faites honte au basket français. On est pas en D League ici merde.

    Si ton coach faisait un minimum confiance aux jeunes, peut-être qu'au bout de 1 ou 2 saisons t'aurais des joueurs qui assurent. Mais non.

    Honteux…

  8. A-Sir

    Et ils ont fait quoi les jeunes prometteurs du SLUC ? Rien. Des talents très bien cachés sans doute.
    Cette règle partait d'une bonne intention mais elle fait gonfler le prix de certains JFL tout juste moyens. Et il reste quoi pour recruter de bons étrangers ?

  9. bob

    O/ !!! +1 !

  10. Tortue

    Si Nancy avait lancé un ou plusieurs jeunes ces dernières années, il pourrait témoigner de la difficulté de produire du JFL.

    Là le mec est mauvaise foi, Nancy est clairement le club de Pro A qui fait le moins d'effort pour permettre aux espoirs de passer Pro, malgré un très bon centre de formation. Si ya une pénurie de JFL compétitifs c'est à cause de clubs comme Nancy qui ne jouent pas le jeu, la règle ayant pour but de les contraindre un minimum.

  11. A-Sir

    Roanne, Strasbourg, Gravelines… Ils ont sorti qui récemment ? Nancy ne fait pas d'effort, à l'image de 75% de la Pro A.
    Et je réitère ma question, que sont devenus les jeunes du SLUC en Pro B ou N1 ? S'ils étaient si forts, ils perceraient dans ces divisions non ?

  12. Zack

    En plus, ce n'est pas avec ce genre de discours que les prospects vont venir à Nancy.

    J'en connais déjà qui, déçu du manque de temps de jeu pour les jeunes au Sluc ou à la Sig ont été chercher un club ailleurs (Pau pour ne pas le nommer).

  13. A-Sir

    Je te rappelle qu'il a plusieurs coaches qui ont déjà dénoncé ce système des JFL. Ca ressemble à quoi d'imposer des quotas ? Y'a une règle simple de l'offre et de la demande. Forte demande de JFL pour combler les quotas mais faible offre de qualité : les prix explosent.

    Supprimons ce championnat inutile des espoirs et intégrons les beaucoup plus directement à la Pro B, ça ressemblera plus à quelque chose.

  14. A-Sir

    Mais ils font quoi derrière ?! On cherche des joueurs de Pro A, pas d'honnêtes français de Pro B ou de N1. Tu serais le premier à crier au scandale si on signait des français tout juste bons dans les divisions inférieurs.

    On est Pro A bonhomme, l'oublie pas. Et si ta vingtaine de mecs (au moins tout ça) venait à briller en Pro B, il me semble qu'on en aurait entendu parler. Kasperzec, Morabito, N'Diaye, M'Bodji, Wachowiak, Clerc, Dardaine… c'est bien gentil tout ça mais c'est beaucoup trop faible pour la Pro A, réveille-toi.

  15. GW

    Tu demandais des joueurs sortis des centres de formation, je t'en ai donné un.

    Après c'est sur qu'à Roanne comme à Gravelines le salut passe par un pret en pro B…

  16. A-Sir

    Oui et ? Quand tu fais pas jouer les jeunes, t'as pas le droit de parler ? Fallait filer 5 minutes à Yohann Jacques ou Emmanuely pour avoir le droit de l'ouvrir sur les JFL ?

  17. ...

    @ A-Sir

    Donc ca serait pas mieu de supprimer tous les centres de formations si on t'ecoute non?

    On prend tous les ricains qui ne sont pas drafter et voilà,

    Prend l'exemple de l'Espagne, combien d'americain par équipe?? et pourtant c'est le meilleur championnat hors US.

    Sur le moyen/long terme miser sur la formation est forcement une réussite s'il on a de bonnes installations.

  18. A-Sir

    Où vont nos jeunes une fois formés ? Gobert, Fournier, Causeur… c'est ça l'avenir de la Pro A ?

    Je n'ai jamais dit qu'il fallait supprimer les centres de formation, c'est absurde de dire ça. Et encore plus de m'attribuer ces propos.
    Simplement, quand tu formes un jeune "trop bon", il sort tout de suite sur les radars NBA ou Liga Endesa et tu peux lui dire au revoir. Il faut des jeunes bons mais pas exceptionnels, c'est triste quand même non ?

    Et pour ma part, j'ai 27 ans, je suis la Pro A depuis que j'ai 7 ans donc j'ai aussi un "petit" suivi de la division. Donc je n'ai pas vraiment besoin de leçons de ta part.

  19. OscarAbine

    Nos jeunes une fois formés, c'est aussi des Philippe Braud, des Lang, des Camara, des Lacombe, etc. Des mecs qui ont un bon avenir (et même un présent) de joueurs de ProA. Ptêt pas de niveau international, mais au moins de ProA.

    Si on sort que 2-3 mecs par an, on est pas rendus. Parce que ceux-là se barreront vite en NBA ou ailleurs.

    Mais si on étoffe la formation, ben oui, on aura tous les ans une dizaine de joueurs de niveau ProA qui arriveront sur le marché. Et Fra pourra plus se plaindre.

    C'est une question de volonté, de politique.

    Quant à dire que la politique des JFL est un échec alors qu'elle n'a même pas deux ans d'existence, c'est une vaste plaisanterie. On ne peut pas attendre que ce type de structure donne des résultats aussi vite. Mais c'est plus simple de critiquer…

    Cela étant, faut aussi se rappeler, quel échec !, qu'il y a eu plus de 50 joueurs de moins de 23 ans qui ont joué en ProA cette année, dont une bonne trentaine avec un rôle régulier. Echec, vraiment ?

  20. OscarAbine

    Ca arrive, on est d'accord… ;-)

    Et si, "pour l'instant", ça peut nuire à la compétitivité des clubs français, créer un apport régulier de bons joueurs ne peut qu'être bénéfique, à terme.

    Et former, c'est toujours moins cher que de recruter des mecs qui seront peut-être des bras cassés…

  21. A-Sir

    Lang et Camara viennent seulement d'éclore. Quant à Braud, c'est bien ce que je disais, il s'agit d'une bonne rotation, d'un joueur moyen qui peut être bon par séquence mais pas d'un leaders. Ce qu'il manque, ce sont des Causeur, des De Colo, des mecs dominants. Et ça malheureusement, ce n'est pas possible puisqu'ils se barrent au bout de deux bonnes années grand maximum. Regarde Fournier, et également ce qu'il adviendra de Gobert.

    La formation aujourd'hui, ça permet de prendre quelques centaines de milliers d'euros tous les 3-4 ans pour les équipes qui forment beaucoup. Génial.

    Enfin bref, je t'annonce sans trop me mouiller que la politique de JFL ne fonctionne pas et ne fonctionnera pas. C'est ça qui doit changer la face de la Pro A ? Oui, c'est ça la vaste blague. Elle est où la différence avec le quota de 4 ricains ? Je préférais encore ça à la limite. Ca ressemble quoi ces histoire de quotas ? On dirait que les JFL sont des boulets avec cette définition.

    Il faut des changements bien plus importants et surtout, utiles. Revoir la Pro B qui doit devenir une ligue de développement par exemple.

    Former, c'est uniquement une question de volonté ? Oui mais réussir, c'est une question d'ambition. Le jour où une équipe réussira en s’appuyant sur un véritable vivier français (je répète que Lang et Lauvergne n'étaient que des rotations derrière les US sauf Evtimov), on en reparlera. En attendant, ce n'est pas prêt d'arriver.