Afrobasket 2011 : L’Angola sur le fil

Coup d’oeil sur la Coupe d’Afrique des Nations à Madagascar.

La Coupe d’Afrique des Nations a débuté le 17 août dernier et les seize équipes ont atteint le stade des huitièmes de finale. Voici le programme et les résultats détaillés de la compétition.

Les groupes :

Groupe A : Nigéria (3-0), Mali (2-1), Mozambique (1-2), Madagascar (0-3)
Groupe B : Sénégal (3-0), Angola (2-1), Maroc (1-2), Tchad (0-3)
Groupe C : Cameroun (3-0), Côte d’Ivoire (1-2), Egypte (1-2), Afrique du Sud (1-2)
Groupe D : Tunisie (3-0), Centrafrique (2-1), Rwanda (1-2), Togo (0-3)

Les joueurs bien connus de nos services :

Sénégal : Maleye N’Doye, Malick Badiane, Xane D’Almeida Mohammed Faye
Centrafrique : Max Kouguère, Max Zianveni, Yannick Zachée, Mickael Mokongo
Mali : Modibo Niakaté, Mamadou Sy
Côte d’Ivoire : Solo Diabaté, Eric Tapé, Mickael Toti, Errick Craven
Maroc : Yassine Bassine
Nigéria : Derrick Obasohan

Focus sur la Côte d’Ivoire avec Solo Diabaté :
A la veille du premier match face à l’Afrique du Sud : « La clef de cette CAN sera notre défense »
Au lendemain de la victoire de la CIV sur l’Afrique du Sud : « J’ai vraiment la poisse »
Quelques heures après la victoire en huitième : « Guy Landry était vraiment vraiment chaud »

Actualités :

– Michel Gomez limogé : le sélectionneur angolais a été démis de ses fonctions avant la fin du tournoi
– Antoine Mendy revient sur son forfait en équipe du Sénégal : « Ils n’ont pas pris les devants pour régler ce problème d’assurance »

Demi-finale :

Samedi 27 août

Nigéria – Angola
Côte d’Ivoire – Tunisie

Quarts de finale :

Jeudi 25 août

Nigéria 94-86 Centrafrique

Sénégal 59-75 Côte d’Ivoire

Les Sénégalais tenaient le match, menant 22-11 à la fin du premier quart-temps, mais n’ont rien vu venir. Ni la remontée express de leurs adversaires ivoiriens (6-21 dans le second quart-temps), ni la leçon de basket qui a suivi, lesIvoiriens plantant quelques shoots insolents à des moments clés. Ne supportant pas cette correction, les Sénégalais s’en sont pris à l’arbitrage… Et pendant ce temps-là, les Ivoiriens fêtaient leur qualification pour la demi-finale.

Cameroun 83-84 Angola

Il aura fallu une prolongation et deux lancers-francs de Morais dans les dernières secondes pour que l’Angola valide son ticket pour la demi-finale de l’Afrobasket.

Tunisie 86-67 Maroc

Huitièmes de finale :

Mercredi 24 août

Côte d’Ivoire 80–72 Rwanda

Focus : La Côte d’Ivoire au forceps

Les Ivoiriens ont bien failli passer à la trappe. Mené 58-62 dans le début du dernier quart-temps, les joueurs de Natxo Lezkano s’en sont remis à un Guy Landry monstrueux auteur de 34 pts. Solo Diabaté et Mickael Toti ont chacu planté un 3 pts décisif dans le dernier quart-temps.

Lire le blog de Solo Diabaté : « Guy Landry était vraiment chaud »

Tunisie 94–50 Afrique du Sud

La Tunisie n’aura eu aucune difficulté à se débarrasser des Sud-Africains et valide son ticket pour les quarts.

Sénégal 92-75 Madagascar

Opération huitièmes réussie avec brio pour le Sénégal qui n’a laissé aucune chance aux locaux. Les joueurs d’Alain Weisz ont fait la différence dans le premier quart-temps pour ne plus être embêter. Le Toulonnais Mouhammad Faye termine meilleur marqueur avec 19 pts et 5 rbds. Papa Ndiaga Diasse ajoute 16 pts et 11 rbds à l’addition.

Mali 59–80 Maroc

Mardi 23 août

Nigéria 84–46 Tchad
10 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu aux Nigérians pour prendre le contrôle de la partie et s’assurer une place en quarts de finale. Le Tchad n’a eu aucune chance de s’imposer dans la peinture (35 rbds cotre 54 pour le Nigéria). Derrick Obasohan a aligné 12 pts, 4 rbds et 4 pds dans la victoire de son équipe, Ime Udoka en ajoute 14 dont 3/7 à 3 pts.

Cameroun 85–52 Togo
Balade de santé pour les Camers qui n’ont eu aucune difficulté à s’imposer face au Togo.

Centrafrique 71–66 Egypte

Malgré le sprint des Egyptiens dans le dernier quart-temps, la Centrafrique a réussi à verrouiller sa victoire et son ticket pour les quarts de finale. Mickael Mokonogo termine meilleur scoreur avec 15 pts

Angola 82–71 Mozambique

Commentaire de Milissounga : « Beaucoup d’intensité des deux cotés, avec des dunks fusant dans tous les sens. Morais finit meilleur marqueur avec 25 pts et Gomes tient avec lui la baraque. Par contre, comme lors de leurs matchs de poule, les Angolais ont multiplié les turnovers (23), à vouloir toujours cherhcher la passe qui tue. Michel Gomez semble largué et cela se ressent sur les joueurs qui affichaient pourtant plus de confiance et de sérénité avant d’arriver à Madagascar. Les Matos (à l’éxtérieur) et autre Muchate (la raquette) leur ont posé tous les problèmes du monde. »

Tour préliminaire :

Mercredi 17 août
Côte d’Ivoire 105-53 Afrique du Sud
Niégria 84-59 Mali
Madagascar 67-77 Mozambique
Cameroun 96-81 Egypte

Jeudi 18 août
Tunisie 103-56 Togo
Centrafrique 89-61 Rwanda
Maroc 65-79 Sénégal
Angola 115-56 Tchad

Vendredi 19 août
Afrique du Sud 65-87 Cameroun
Mozambique 63-78 Nigéria
Madagascar 63-74 Mali
Côte d’Ivoire 75-82 Egypte

Lire le blog de Solo Diabaté : « J’ai vraiment la poisse »

Samedi 20 août
Tchad 57-89 Maroc
Togo 57-82 Centrafrique
Tunisie 69-37 Rwanda
Angola 78-85 Sénégal

Focus : L’exploit du Sénégal par Barbara Youinou

Ces Lions ont de la ressource. Opposé à l’Angola au premier tour de l’Afrobasket à Antananarivo (Madagascar), les Sénégalais ont créé la sensation en leur infligeant un 85-78. Après une préparation parfois folklorique, le Sénégal d’Alain Weisz vit une compétition plus sereine. Battre les Palancas Negras sur la scène continentale n’est pas chose aisée si l’on constate les 36 victoires successives des Angolais dans la compétition. Les sextuples champions d’Afrique en titre de Michel Gomez ont vite été pénalisés par les fautes de leur pivot et n’ont pas su contrôler la vivacité de Mamadou Ndoye (22 pts et meilleur marqueur sénégalais). Le sélectionneur Français des Angolais va vite devoir trouver les clefs pour remettre sur la bonne route son équipe.

Dimanche 21 août
Mali 72-69 Mozambique
Egypte 68-71 Afrique du Sud
Nigéria 112-81 Madagascar
Cameroun 76-70 Côte d’Ivoire

Lundi 22 août
Rwanda 87-67 Togo
Sénégal 92-54 Tchad
Centrafrique 52-65 Tunisie
Maroc 61-75 Angola

http://www.basketactu.com/marcus-landry-et-le-bcm-se-separent/

Tags :
Comments

Commentaires (42)

  1. number4

    J'ai envie de dire, enfin des news de la CAN. Merci.

    Ca serait cool d'avoir un peu plus de suivi sur cette compétition, car je pense qu'on est nombreux à vouloir suivre un peu.

    En tout cas merci.

  2. DaJuan

    12 équipes en 1/8ème de finale ?

    Y'a que moi que ça choque ?

  3. Milissounga

    Waouuuuuuuuh, il a fallu la fin de la phase de poules pour qu'on ait des infos sur la compète africaine. C'est cool.

    @DaJuan :Tkt, t'es pas le seul.

    Et Syra, c'est bien gentil, mais maintenant, on ne parle plus de CAN, on parle d'AfroBasket. Au vu des matchs, les angolais demeurent quand même toujours favoris. Avec en le Cameroun, le Nigéria et le Sénégal en possibles outsiders.

    La Côte d'Ivoire est un peu en dessous pour pouvoir éspérer plus.

    Note intéressante : même là bas, ils commencent à avoir des caincains : Ramdell (Madagascar), Rogers (Cameroun) ou Kale (Côte d'Ivoire, et déjà présent aux Mondiaux 2010).

    A part ça, à moins d'un malentendu, la Cameroun, le Nigéria, la Centre-Afrique et l'Angola sont déjà en quart de finale.

  4. Bingo

    Et Gomez y'a rien ? Le gars arrive, premiere defaite angolaise en 10 ans. Quelle blague.

  5. Milissounga

    @Jean : Oyedeji est bien présent à l'AfroBasket. Son duel avec Tangara dans la raquette lors du match contre le Mali était d'ailleurs pas mal, vu les pains qu'ils tentaient de se distribuer sur les prises de positions. Après, c'est sur que si Eze, Akingbala et Nwonsu étaient là, ça aurait fait des dégats là bas.

    D'ailleurs, le Nigéria vient d'étriller le Tchad 84-46. C'est le premier pays qualifié pour les 1/4 de finale.

    @Bingo : c'est clair. Certains supporters angolais commencent peut-être à penser que c'était mieux avec les coach locaux. Mais ils ont quand même encore un peu de marge. En tout cas, Gomez ne marque pas des points, pourtant il avait assez bien géré l'équipe durant la Stankovic Cup.

    Autre chose : le tableau final est assez intéressant. Pour la course au titre africain, on a une première moitié de tableau Afrique Centrale et Australe (Angola, Cameroun, Nigéria, Mozambique) avec un potentiel quart de finale sous forme de derby fratricide entre le Cameroun et le Nigéria, et de l'autre Afrique de l'Ouest (Sénégal, Côte d'Ivoire, Mali).

  6. Milissounga

    Faut pas non plus oublier les tunisiens qui semblent motivés comme jamais.

  7. Bingo

    @ Milissounga : oui, elle est intéressante cette compét. Pas mal organisée aussi d'après ce que je peux en percevoir. Et plutôt spectaculaire. Je mate les highlights sur FIBA tv et y'a du show.

  8. lagaz

    y'aurait il un website ou on peut suivre les games en streaming??

    et merci pr les infos de la CAN….Nice one.

  9. el gaucho

    C'est vrai que ça fait désordre…

  10. el gaucho

    Perso je comprends pas le tableau… Comment le Togoà 0-3 peut être en huitième? Je dois être bête…

  11. Matt

    Il est camerounais Obasohan? Ca me dit rien pourtant ca, je le croyais nigérian..

  12. Milissounga

    L'Angola vient de s'imposer sur le fil contre le Mozambique dans ce derby 82 à 71.

    @Oscar : le tableau présenté dont le site dont tu nous a parlé n'est pas le bon, car le quart de final se déroulera entre le Cameroun et l'Angola, et non entre le Cameroun et le Nigéria. Moi qui révait d'une finale Cameroun-Angola à la base. Dégoûté.

    Pour revenir à ce match, beaucoup d'intensité des deux cotés, avec des dunks fusant dan stous les sens. Morais finit meilleur marqueur avec 25 pts et Gomes tient avec lui la baraque. par contre, comme lors de leurs matchs de poule, les angolais ont moultiplié les turnovers (plus d'une vingtaine je crois), à vouloir toujours cherhcher la passe qui tue. Michel Gomez semble largué, et cela se ressent sur les joueurs qui affichaient pourtant plus de confiance et de sérénité avant d'arriver à Madagascar. Les Matos (à l'éxtérieur) et autre Muchate (la raquette) leur ont posé tous les problèmes du monde.

    A part ça, La Centre-Afrique a battu le "Miami" Egypt 71-66. Beau match de chifonniers.

    Quant aux Camers, si leur densité physique (à l'image de gros bébés comme Essengue & Wangmene) leur a permis de se promener face aux Togo, on verra si ça suffira pour battre les angolais.

  13. Damelo

    En 2006, le Nigeria s'était présenté avec des joueurs qui n'avaient jamais foulé le sol nigérian avant la préparation. Néanmoins, aucun naturalisé, mais des jeunes nés de parent nigérians émigrés, pour la plupart aux USA. Parmis eux, Ike Diogu, Olowokandi, etc… Udoka doit aussi être dans cette situation.

  14. Damelo

    Sur le site annonciateur des JO de Londres pour la FIBA, qui sert de support à celui pour l'Afrobasket. Enfin, avec les play by plays.

  15. Niko

    C'est n'importe quoi ces 8e de finale… ça fait un peu TOURNOI DE JEUNES ou on veut récompenser tout le monde. C'est dommage.

  16. Damelo

    Il est plus là Cipriano? Ou il est blessé et indisponible pour la compet'?

  17. der

    bien de votre couverture. C'est sur xalimasn.com que je regarde les matchs du sénéga

  18. OscarAbine

    Gomez disait dans une itw que Cipriano était blessé, il parlait pas du retard à l'entraînement dont on entend parler dans certains comms.

    Cela étant, c'est Gomez qui fait les frais du truc…

  19. Milissounga

    Bon, les ivoiriens ont battu les sénégalais 75 à 59, et rejoignent donc les nigérians au stade des demi-finales. Faye finit meilleur marqueur de la rencontre (21 pts), mais n'a pas supporté la probable défaite vu les propos qu'il a tenu aux arbitres dans les dernières minutes. Badiane (pourtant excellent en défense et aux rebonds) l'a imité en allant menacer les otm et les arbitres. Chez les ivoiriens, Diane et Kale ont mis quelques shoots très importants en deuxième mi-temps (buzzer du 3ème et début du 4ème).

    On va voir ce que donne le derby du Maghreb en attendant le Clash Cameroun-Angola.

  20. Bingo

    Salut basket actu, vous voudriez pas faire des news individualisés pour la suite de la CAN, parce que là ça devient vraiment fouilli fouilla, dur de s'y retrouver.

    Cela dit, grand merci pour la couverture, vous êtes bien les seuls !

  21. Milissounga

    Très très gros match entre l'Angola et le Cameroun. Les Angolais ont gagné 84-83 après prolongation. Je suis déçu, mais les angolais ont su sortir le grand jeu alors qu'on les croyait déjà 6 pieds sous terre.

  22. Milissounga

    Le Clash tant attendu entre les Camers et les Angolais a bien eu lieu. Il a fallu une prolongation pour les départager. Les Camers ont d'entrée de jeu profité de la fébrilité psychologique des Angolais en proposant un jeu hyper athlétique: ils étaient agressifs sur chaque possession. Le coach camer Lazare Adingono s'est même pris au jeu en jetant sa veste par terre dans les premières minutes du match après un coup de sifflet, manoeuvre qui annonçait bien leurs intentions.

    Les équipes sont restées longtemps au coude à coude jusqu'à ce que quelques trois points bien sentis de Bayang permettent au Cameroun de mener de 10 points à la pause. Le Camer faisait ce qu'il sait faire le mieux : bousculer, tchatcher, embrouiller l'adversaire, l'arbitre et le public, et ça payait. Et c'est fascinant de voir comment le jeu intérieur angolais est éteint; leur jeu tout court était éteint d'ailleurs. Les Camers ont imposé tout au long du match un rythme qui a même poussé le néo coach angolais à mettre sur le banc durant une bonne partie de la deuxième mi-temps Joaquim Gomes, tant il était battu dans tous les compartiments du jeu. Déjà qu'il avait limité la rotation, ça devanait très compliqué. Les angolais ont grignoté doucement cet écart mais les Camers ont la balle de match. Et Bitée la vendange par sa faute offensive qui permet à des angolais qui n'y croyaient plus du tout de s'offrir une prolongation. Et en prolongation pareil, Ndongo fait la faute qu'il ne faut pas et qui permet à Morais de finir le match en beauté à 2 secondes du coup de sifflet final( s'il réussit les 2 LF).

    Les angolais ont totalement été dominés à l'intérieur et devaient vraiment lutter pour conserver leurs rebonds défensifs. Ils ont intérêt à ne pas reproduire la même prestation face au Nigéria qui comme le Cameroun dispose de beaux bébés dans la raquette. D'ailleurs, les biafrai doivent être très contents d'affronter en demi un adversaire qui a du cravacher jusqu'au bout pour se qualifier.

    Ambrosio à la fin du match est allé dans les tribunes saluer Michel Gomez. Barros a failli se tordre le genou tellement il était content, et un autre joueur angolais s'est même évanoui. Les Camers regretteront longtemps de ne pas avoir su tuer ce match. Surtout, Adingono n'a trouvé aucune parade à la défense de zone angolaise. Essengue dans ce contexte a multiplié les pertes de balles, ce qui a relancé les angolais. Bayang fini meileur marqueur à 28 pts, alors qu'en face Morais (comme d'hab) et Costa ont porté l'équipe angolaise.

    L'Angola est en train de se rendre compte qu'elle a de moins en moins de marge de manoeuvre. Si des sélections comme celles malgaches, tchadiennes ou sudafricaines permettent de se roder tranquillement, les Palancas Negras ne peuvent plus jouer pépère face à des adversaires tels que les Camers. C'est là qu'on voie quelques limites dans leurs système qui malgré tout n'assure pas la relève à 100%. On va reparler de l'absence de Cipriano. En plus leurs nouveaux intérieurs Kiala (aka AfroMan et grosse détente) et Valdelicio (leur premier vrai grand 2m08)ne sont pas prêts. Et les Camers ont ainsi appuyé à l'intérieur, puisque Gomes & Ambrosio ne pouvaient pas tout faire tous seuls.

    Et les Camers, comme d'hab, on a le match en main mais faut qu'on déconne. Bitée a été parfait, mais il trouve le moyen de relancer des gens qui étaient morts. Et peut-on expliquer à Essengue qu'un intérieur ne doit pas chercher à dribbler s'il y'a des prises à deux ou à trois sur lui?

    "Salut basket actu, vous voudriez pas faire des news individualisés pour la suite de la CAN, parce que là ça devient vraiment fouilli fouilla, dur de s’y retrouver."

    Merci

  23. nginamau

    viva Angola, je suis fier d'être angolais, L'Angola le pays de tradition du basketball, les Palancas Negras vont offrir la coupe au président dos Santos le jour de la finale le 28 le jour de son anniversaire, pouvoir ou pas l'Angola gagnera cette compétiton

  24. Milissounga

    Ok Syra. On vous fait confiance. Mais on a quand même l'impression que toutes les actualités ne sont pas traitées avec le même intérêt. Pourtant c'est quand même une Coupe Continentale qui au final livre de très bons matchs. C'est pas non plus la coupe intertoto, mais vous en parlez dans un sujet qui ressemble de plus en plus à un brouillon qui ne donnera pas forcément envie aux gens de le lire.

    Après, peut-être qu'on ne doit pas se voiler face; peut être qu'on doit se dire que l'Afrobasket, c'est moins glamour qu'un match de préparation de l'Espagne, et moins passionnant que les multiples rumeurs annonçant l'arrivée de Bryant dans le championnat turque.

    A la fin, ça reste quand même du foutage de gueule.

  25. Vinkee

    Oui merci Milissounga pour ton résumé.

    Et merci pour cette phrase culte : "Le Camer faisait ce qu’il sait faire le mieux : bousculer, tchatcher, embrouiller l’adversaire, l’arbitre et le public"… une petite dédicasse à mes potes camer' avec qui je joue de temps en temps le dimanche aprem ^^