Cantù – Nancy : Comme un air de déjà vu…

Pour sa première sortie en Euroligue, Nancy a fait les frais d’une équipe de Cantu plus réaliste.

Le match :

Quelques semaines après l’Euro, et avec le retour de nos NBAers, on a tous attendu impatiemment l’ouverture de la meilleure ligue du monde, lock-out oblige. Nancy, unique représentant français cette année, a découvert la cité lombarde de Cantù, fief historique du basket transalpin.
Face à un concurrent direct pour la qualification, l’enjeu est déjà gros pour des Lorrains Batumisés. Nancy commence très bien, et prend la rencontre par le bon bout. Batum score peu au départ, mais met du liant dans le jeu. Son impact dans le jeu de course et le jeu de transition est déterminant en première mi-temps.

Devant à l’issue du premier quart, 17-21, le SLUC ne sent pas Cantù se réveiller et commencer son bombardement. L’équipe prend un petit coup sur la tête, mais rentre au vestiaire à égalité avec Cantù, 44-44. A la reprise, serrage de boulons et sortie des barbelés. Les Lombards gagnent le 3e QT 13-8 (!!), et tuent dans l’œuf toute prise d’initiative offensive de Batum. A 57-52, les Nancéens ne le savent pas encore, mais le match est plié. En effet, non-contents de défendre, les Italiens mettent sauvagement dedans (10/21 à 3 pts), et mettent Nancy en déroute. 20 balles perdues, 12/24 aux LF, pour finalement une défaite de onze points. Si près, si loin…

Ce qu’on en pense ?

C’est un peu la rencontre classique d’une équipe française qui (re)découvre l’Euroleague. Cantù, ce n’est pas Sienne, mais c’est solide. Nancy, sans vrai point de fixation intérieur autre qu’Akingbala, sans poste 5 lourd, n’a pas pu équilibrer son jeu et, de ce fait, ouvrir des espaces, mais également des situations favorables de tir extérieur (3/7 à 3 pts).

La défense italienne a provoqué trop de pertes de balles, et à ce niveau là, difficile de gagner en envoyant vingt fois le cuir dans les tribunes. Cantù s’est très bien ajusté sur Batum, qui, limité dans son scoring, a eu un impact statistique plus qu’intéressant (7 reb, 8 pds, 7 FP, mais aussi 5 BP). C’est ce qu’on attend de lui. Notons que son rendement sur la ligne (6/8) est rassurant, tant il va y aller.

Le poste 1 manque d’un joueur d’impact aux côtés de Linehan. Précieux en défense, le Virus n’a pas trop pesé en attaque. Grant n’a fait rêver personne, et Amagou, malgré ses qualités, n’est pas encore calibré pour mener le jeu en Euroleague. Akin Akingbala est rentable (20 pts, 7 reb), dans un rôle de 5 mobile. Moussa Badiane a joué son rôle de back-up, en étant notamment précieux au rebond. Sur le poste 4, Moerman et Samnick ont fait le taf. Moerman manque encore de lucidité et de lecture de jeu, mais sa première sortie de la saison en EL est encourageante.
Shuler a fait une entrée intéressante, mais son manque d’impact malgré un temps de jeu conséquent (24 min.) est questionnable.

Nancy a pris le match dans le bon sens, et a paru au niveau, c’est encourageant. L’équipe peut jouer un rôle, et peut-être encore sa qualif, à condition de gommer ces petites erreurs, qui, mises bout à bout, font basculer une rencontre. L’arrivée d’un intérieur supplémentaire était envisagée il n’y a pas si longtemps, ça peut aider. Batum et Akingbala vont vite être ciblés, et il faudra d’autres solutions très vite.

Observations en vrac :

• Pour faire plaisir à AND11 : On ne comprend pas trop la stratégie de l’ASVEL, avec Turiaf et TP. Les avoir pour le tour préliminaire de l’EL, c’était vraiment impossible ?
• On parle d’un basket italien en léger déclin, c’est sans doute vrai, mais vu l’ambiance dans la salle et la qualité de jeu sur le terrain, on prend quand même…
• On a du mal à choisir pour la cravate : rayures bleues/blanches comme à Cantù, ou Sang et Or comme à Lens… Pardon, Nancy…
• Avec un peu de réussite, on avait du grand Batum.
• Encore une équipe européenne autour des 50% à 3 pts face à Nancy…
• Mea culpa de Jacques Monclar, qui a balancé le score de Ferner-Vitoria. On pardonne, on pardonne…
• Malgré la défaite, c’est agréable la dévotion le mercredi soir, à nouveau.

Les titres auxquels vous avez échappé :

• Cantù va bien, tout va mal
• Nancy près, si loin…
• Nancy terne…

Bennet Cantu
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
4 LIGHTY, DAVID 07:09 5 1/1 1/1 2 1 4
5 MICOV, VLADIMIR 22:48 14 3/6 2/2 2/2 1 2 3 1 2 2 3 3 15
7 SCEKIC, MARKO 14:31 11 4/5 1/1 1 1 1 4 7
8 ORTNER, BENJAMIN 05:56 1 0/2 1/2 1 1 1 1 1 1 1
9 MARKOISHVILI, MANUCHAR 18:57 8 3/5 0/1 2/2 2 2 3 1 2 1 8
10 LEUNEN, MAARTEN 32:49 2 1/7 0/4 6 6 5 1 3 1
11 MARCONATO, DENIS 12:18 4 2/3 2 2 1 3 1 4
12 MAZZARINO, NICOLAS 20:14 3 0/1 1/5 1 1 1 1 1 -1
19 SHERMADINI, GIORGI 14:26 8 1/1 6/8 1 5 6 1 1 2 6 18
20 CINCIARINI, ANDREA 26:36 15 2/3 3/3 2/2 2 1 3 1 3 1 3 3 14
21 BOLZONELLA, FEDERICO DNP
55 BASILE, GIANLUCA 24:16 9 1/2 2/4 1/2 1 1 6 4 3 1 6
Team 1 2 3 1 2
Totals 200:00 80 18/36 10/21 14/18 5 22 27 20 5 15 2 1 27 19 77
SLUC Nancy
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls Rkg
O D T Fv Ag Cm Rv
5 AKINGBALA, AKIN 31:42 20 10/14 0/3 4 3 7 1 5 1 3 18
6 GRANT, KENNETH 15:34 5 1/4 1/1 1 1 1 1 3 1 -1
7 BADIANE, MOUSSA 08:18 2 1/1 0/1 3 1 4 1 2 1 3
8 SHULER, JAMAL 24:26 4 2/5 1 2 3 2 1 1 3 3 4
11 LINEHAN, JOHN 27:37 4 1/4 0/1 2/2 1 1 2 4 2 4 4 2 2
13 SAMNICK, VICTOR 14:20 5 2/3 1/3 1 2 3 2 2 5
14 PINDA, KINGSLEY DNP
17 AMAGOU, PAPE PHILIPPE 12:23 3 1/3 0/1 1/2 1 1 2 1 2 -1
18 MOERMAN, ADRIEN 25:40 13 4/8 1/1 2/5 3 3 1 3 5 12
55 BATUM, NICOLAS 40:00 13 2/8 1/3 6/8 1 6 7 8 5 1 7 19
Team 4 4 1 3
Totals 200:00 69 24/50 3/7 12/24 11 24 35 14 3 20 1 2 20 26 64

 

Tags : , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (9)

  1. AND11

    "Encore une équipe européenne autour des 50% à 3 pts face à Nancy…"

    C'est clair.. C'est récurrent.

    Ce que certains disaient en début de saison c'est avéré être juste, le Sluc est trop juste au poste 2. Shuler/Grant ça fait mal… Et comme JLM fait jouer Amagou uniquement poste 1 (pourtant c'est pas là ou il est le mieux…).

    Avec une autre réussite aux lancers, le Sluc se retrouvait à +10 ou +15 en première mi temps.. Là Cantu a réussi à rester dans le coup et à laisser passer l'orage… c'est dommage…

  2. OscarAbine

    Sûr que les lfs, ça aide pas…

    Après, en dehors de Batum et Aking, pas sûr qu'il y ait des joueurs de niveau Euroleague à Nancy (et je ne dis pas ça pour tailler, c'est juste un constat/questionnement).

    Et Batum ne tiendra pas 40 mn par match à ce rythme-là, à se faire charogner sans cesse par un ou deux défenseurs. C'est pas pour rien qu'il fait 3/11 avec d'horribles briques, il arrive en fin de match sur les rotules.

    J'espère me tromper mais ça sent pas très bon…

    (Sinon, m'sieur Personne, je croyais qu'il y avait qu'Andy pour faire une fixette sur l'Asvel. Pourquoi en parler sur un match de Nancy ? Y'avait pas assez à dire sur le match lui-même ? Je t'ai connu meilleur que sur ce coup-là…)

  3. seb54

    Le sluc est vraiment trop juste, c vraiment dommage. Apres le match contre strasbourg nous avons peu voir les lacunes du SLUC.
    Mais samedi a nanterre nous nouq referons une sante et meme reposer un peu nicolas.
    Pour etre fin pret a recevoir bilbao dans notre chaudron.

  4. Brow

    J'ai pas vu le match mais à la vue du box score, ce qui m'inquiète le plus pour Nancy, même avec Batum, c'est que Cantu, c'est effectivement ni Sienne, ni le Barça, ni le CSKA…

  5. kicanovic

    Et les coaches on en parle jamais …

    "La défense italienne a provoqué trop de pertes de balles, et à ce niveau là, difficile de gagner en envoyant vingt fois le cuir dans les tribunes Cantù s’est très bien ajusté sur Batum …..ETC…

    Vu l'effectif peu ronflant ..le coach y est peut-être pour quelque chose …

    Hormis Basile ( 35 ans ) les autres ne sont pas des grosses pointures . alors les histoires de budget et autres .. ça doit pas toujours servir d'excuses

  6. cedric la touffe

    bah on se rappel l'année dernière cholet avait perdu leur premier match mais avait ensuite gagner 4 matchs dont une contre le fener.

    http://www.eurosport.fr/basketball/euroleague/200

    bon certe, ils avaient pas été dans le Top16 , mais bon allez nancy vont bien y arriver!

  7. Hugo57

    Ben attend c'est l'argent qui fait courir sur un terrain !! Tu savais pas ça ???