Carmelo Anthony : « Je suis heureux et fier »

Devenu cette nuit le meilleur marqueur de l’histoire de Team USA aux Jeux Olympiques, Carmelo Anthony ne boude pas son plaisir de briller une nouvelle fois sur les parquets FIBA.

Carmelo Anthony Team USAToujours aussi à l’aise quand il s’agit d’évoluer sous la tunique de Team USA, Carmelo Anthony a encore démontré cette nuit à quel point il pouvait être irrésistible en compétition FIBA. Avec 31 points au compteur, l’ailier des Knicks a permis aux siens de s’extirper du piège australien tout en se payant le luxe de griller la politesse à David Robinson et LeBron James pour devenir le meilleur scoreur de l’histoire de sa sélection aux Jeux Olympiques. Un record qui lui tenait visiblement à coeur et qu’il a finalement fait tomber avec la manière en convertissant pas moins de neuf shoots primés sur l’ensemble de la rencontre.

« J’étais conscient que le fameux record pouvait tomber ce soir et j’ai bien vu que mes coéquipiers m’ont cherché. Ils m’ont trouvé dans ma zone de confort. Je n’ai pas forcé les tirs pour décrocher le record. J’ai laissé le jeu venir à moi. Il fallait que cela arrive dans le contexte normal du match. Et c’est cela qui me rend encore plus heureux et fier », a-t-il confié à l’Equipe après son show.

S’il court toujours après une première bague de champion en carrière sur les parquets NBA, Melo lorgne désormais sur une troisième médaille d’or olympique qui ferait de lui le basketteur le plus titré de tous les temps. A 32 ans et alors qu’il jouit du statut de leader du vestiaire de Team USA, il prend plaisir à encadrer ses jeunes camarades et entend tout mettre en oeuvre pour hisser les siens jusque sur la plus haute marche du podium olympique.

« J’adore ça. Je prends du plaisir à prendre des différents joueurs et de leur personnalité, non seulement au niveau du basket mais aussi en tant que personne. J’ai le sentiment d’être ce pont, ce lien entre les anciens et les plus jeunes joueurs », assurait-il à ESPN avant le match contre l’Australie.

Carmelo Anthony apprécie tout particulièrement sa relation avec Draymond Green, un joueur qu’il a appris à découvrir depuis le début de la campagne olympique.

« Moi et Draymond avons tout de suite accroché. C’est comme si nous restions assis à trashtalker tout au long de la journée… Cette équipe… On s’envoie des messages groupés depuis le premier jour et c’est du trashtalking non-stop. Je sais que les gens voudraient savoir ce qui se dit dans ce groupe… »

La bonne humeur, sans doute la clé de la réussite pour Team USA qui devra toutefois faire preuve de davantage de rigueur lors des prochaines rencontres pour s’éviter une mauvaise surprise sur le chemin qui mène à la finale. Bousculés par les Australiens cette nuit, Melo et les siens auront certainement à cœur de hausser le ton lors de leurs deux derniers matches de poule face à la Serbie et la France pour refaire le plein de confiance en vue des quarts de finale.

Les meilleurs marqueurs de Team USA aux JO

1 – Carmelo Anthony: 294 points
2 – LeBron James : 273 points
3 –  David Robinson: 270 points
4 – Michael Jordan : 256 points

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.