Ce n’est peut-être pas la dernière pour l’équipe d’Argentine

Manu Ginobili pense que sa génération n’a peut-être pas encore dit son dernier mot.

Depuis le temps qu’on annonce que la fabuleuse génération dorée argentine est sur sa dernière jambe et qu’elle va bientôt raccrocher, on est presque surpris de voir à quel niveau elle parvient encore à évoluer. A l’image des Spurs, cette équipe reste toujours aussi compétitive malgré son âge avancé et Manu Ginobilia même laissé entendre en conférence de presse qu’elle n’était peut-être pas encore prête à se retirer.

« Personne ne sait si c’est notre dernière campagne », a-t-il expliqué au sujet du groupe formé par Pablo Prigioni, Andres Nocioni, Luis Scola et lui-même.

« Bien entendu, nous prenons de l’âge. Pablo et moi avons 35 ans, mais pour l’instant personne n’a rien confirmé. Bien entendu, il y a des possibilités que ça soit le cas, mais nous sommes au milieu d’un tournoi exceptionnel. On se bat et on se concentre sur notre prochain adversaire. Ce n’est pas le moment de penser à ça ».

« Pour l’instant, je prends beaucoup de plaisir à jouer avec ces gars-là, je suis extrêmement fier de faire partie de cette équipe et je profite à plein de ce tournoi ».

Politiquement correct ou vrai cri du cœur ? A suivre…

Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. MiLissounga

    Encore? Décidement, ils sont inusables. RESPECT. Après, ce sera compliqué pour Prigioni et Ginobili dans 2 ou 3 ans de jouer à ce niveau de façon repétée dans un gros tournoi tous les deux jours. Scola, Nocioni et Delfino seront encore compétitifs. Il faut voir s'ils sont motivés pour faire un dernier coup aux CdM en 2014, et si autour d'eux des gars comme Gutierrez, Campazzo et Mata auront plus de métier. Et si entre temps des garçons de leur sélections jeunes arrivent à maturité, pourquoi pas? Mais comme le dit Ginobili, on n'en est pas encore là. Vivons déjà ces JO.