Chalon a failli manquer d’Elan

Malgré un retour canon en seconde période, les Nanterriens n’ont pas réussi à faire tomber une équipe chalonnaise qui aura eu peur jusqu’au bout.

Ce Nanterre-Chalon aura eu plusieurs scénarios : domination chalonnaise, remontée nanterienne  avec un Xavier Corosine on fire puis une maitrise bourguignonne du money-time pour l’emporter de justesse. Mais au début, personne n’aurait pu prévoir ces retournements de situation. Comme bien souvent, Nanterre démarrait son match en prenant un éclat (30-21 dans le premier quart). A cause d’une raquette bien verrouillée, la JSF se voyait contrainte de prendre des shoots compliqués tandis que Chalon maitrisait son sujet. Jeu bien huilé, réussite au tir (10/16), l’Elan rendait une copie quasi-parfaite quand Nanterre cafouillait son basket. Le deuxième quart fut du même acabit. Face aux « petits » nanterriens, les Chalonnais faisaient parler leur taille avec brio puisque leurs adversaires manquaient de dureté défensive. Résultat : avec un matelas confortable, Greg Beugnot pouvait ouvrir son banc avec Joffrey Lauvergne (4 points) et Jordan Aboudou (2 rebonds) et laisser Blake Schilb sur le banc pendant un quart-temps entier.

Mais à la rentrée des vestiaires, une autre équipe, plus conquérante, plus investie en défense et portée surtout par un Xavier Corosine monstrueux de réussite : 16 points en l’espace de 10 minutes (avec un 6/8 au tir primé). On assistait alors à un duel de shooteurs arrières puisque pour l’Elan, Malcolm Delaney avait lui aussi décidé de sortir l’artillerie lourde (21 pts en 30 minutes). Nanterre commençait à revenir dans le match et ne biffait pas après une grosse faute de Schilb sur Riley qui aurait pu valoir une anti-sportive aux Chalonnais qui, derrière, prenaient un petit éclat de 5-0. Mais à l’entame du dernier quart, ce fut le coup de froid au Palais des Sports : 4 fautes sifflées en l’espace d’une petite minute. De quoi casser la dynamique des Locaux qui ensuite manquèrent de jus pour revenir à hauteur. Malgré les shoots de Xavier Corosine et Will Daniels, la présence défensive de Marc Judith et Johan Passave-Ducteil, la JSF n’a pas pu décrocher un deuxième succès à domicile qui aurait fait du bien avant un déplacement primordial la semaine prochaine à Poitiers. Face à un concurrent direct pour le maintien, Nanterre ne pourra se permettre la moindre approximation.

Nanterre

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 81 30 – 61 49.2 10 – 24 41.7 11 – 20 55.0 11 18 29 0 0 17 7 14 28 22 80
4. Garrett Diante * 27 13 5 – 7 71.4 0 – 0 3 – 4 75.0 1 0 1 0 0 4 2 1 2 8 16
5. Judith Marc * 38 5 2 – 10 20.0 0 – 3 0.0 1 – 2 50.0 3 2 5 0 0 4 1 1 4 3 5
6. Akono Loic 16 6 2 – 5 40.0 2 – 5 40.0 0 – 0 0 1 1 0 0 2 0 1 5 0 5
8. Pons Guillaume 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Corosine Xavier 30 24 8 – 13 61.5 6 – 10 60.0 2 – 4 50.0 0 4 4 0 0 3 0 2 4 2 22
10. Riley Mykal * 26 7 3 – 6 50.0 1 – 3 33.3 0 – 0 1 4 5 0 0 2 3 2 4 0 12
11. Covile Ryvon * 9 0 0 – 2 0.0 0 – 0 0 – 2 0.0 1 1 2 0 0 0 0 1 2 1 -3
12. Desespringalle Alexis 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
13. Passave-Ducteil Johan 26 10 3 – 4 75.0 0 – 0 4 – 6 66.7 5 3 8 0 0 1 1 4 3 5 13
15. Daniels Will * 28 16 7 – 14 50.0 1 – 3 33.3 1 – 2 50.0 0 3 3 0 0 1 0 2 4 3 10

Entraîneur : Pascal DONNADIEU

Chalon/Saône

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 88 27 – 49 55.1 7 – 14 50.0 27 – 35 77.1 6 23 29 0 0 15 8 12 23 28 98
4. Aminu Alade * 24 15 5 – 7 71.4 0 – 0 5 – 9 55.6 1 7 8 0 0 0 0 3 3 6 14
5. Delaney Malcolm * 31 28 6 – 8 75.0 4 – 4 100 12 – 14 85.7 0 0 0 0 0 2 2 0 3 8 28
6. Smith Bryant 8 3 1 – 1 100 0 – 0 1 – 1 100 0 0 0 0 0 1 0 1 1 1 3
8. Adjagba Ulysse 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
9. Lang Nicolas 10 0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 3 0 0 1 0 2
10. Aboudou Jordan 8 0 0 – 1 0.0 0 – 0 0 – 0 1 1 2 0 0 0 1 0 1 0 2
11. Schilb Blake * 30 5 2 – 8 25.0 0 – 1 0.0 1 – 1 100 1 4 5 0 0 1 0 4 3 3 1
12. Evtimov Ilian * 34 11 4 – 9 44.4 3 – 6 50.0 0 – 0 0 4 4 0 0 2 1 1 3 3 12
13. Tchicamboud Steed * 33 10 2 – 4 50.0 0 – 2 0.0 6 – 6 100 1 1 2 0 0 6 2 2 4 5 16
14. Jean Baptiste Adolphe Michel 16 12 5 – 5 100 0 – 0 2 – 4 50.0 1 6 7 0 0 0 1 1 3 2 17
15. Lauvergne Joffrey 6 4 2 – 5 40.0 0 – 1 0.0 0 – 0 1 0 1 0 0 0 1 0 1 0 3
Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Keke

    vive l'arbitrage médiocre !!! pfff on a était volé c'est honteux !

  2. titi

    méphisto sort de ce corps !!