Chalon sauve la face, Thomas Heurtel énorme avec Vitoria

Tous les résultats de la soirée à la sauce bullet.

Union Olimpija-Khimki : 74-72

Match à suspense entre les Slovènes et les Russes car le sort du match s’est finalement joué sur un magnifique shoot de Klemen Prepelic. Ce dernier a par ailleurs aussi obtenu la meilleure marque de son équipe ave 16 points. Pourtant l’équipe n’était pas vraiment dans un grand soir niveau réussite (42%) mais le mental peut faire parfois soulever bien des montagnes. Les 20 points de Paul Davis (10/11 au tir primé) n’auront donc pas suffi pour les Russes.

 

Panathinaikos-Fenerbahce : 69-55

9… C’est le nombre de passe décisive délivrée par le maitre en la matière, Dimitris Diamantidis, lors de la victoire des Grecs face au Fener. Car ces derniers ont été relativement maitrisés comme l’atteste le score du dernier quart-temps (26-18). Les joueurs de coach Pedoulakis ont en tout cas brillé par leur sens du collectif car il n’y a finalement que le duo Panko/Schortsanitis qui a su dépasser la barre des dix points (respectivement 15 et 11 points).

 

Elan Chalon-Sienne : 108-103 ap

La victoire compte pour du beurre mais elle n’en reste pas moins de toute beauté. Blake Schilb aura été véritablement on fire en terminant avec 38 d’éval pour ses 28 points, 7 rebonds et 5 passes décisives. Cedrick Banks a lui fait un 0 pointé au tir primé mais a plutôt éét à l’aise sur les autres distances (7 pts en tout). A noter également l’énorme match de JBAM (20 points et 4 rebonds) à l’intérieur. Si l’on y ajoute les sept prises de Shelden Williams, on comprend dans quel secteur l’Elan a puisé pour construire cette victoire qui clot sa saison Euroleague à domicile de fort belle manière.

 

Anadolu Efes-Caja Laboral : 76-91

Face aux Stambouliotes, Thomas Heurtel a peut-être livré l’une de ses meilleures prestations depuis qu’il est à Vitoria. En effet, le meneur a terminé la partie avec 22 points et 4 passes décisives, comme si le départ de Dusko Ivanovic avait fait office pour lui de déclic. A ses côtés, Maciej Lampe a aussi encoyé du lourd avec ses 17 points. Si l’on y rajoute une nette domination au rebond (34 à 26), on n’était pas loin de la copie parfaite.

 

Milan-Zalgiris : 65-67

Décidemment les temps sont durs pour les Milanais qui peinent sur la scène européenne. Pourtant à domicile, les joueurs de Sergio Scariolo ont craqué dans le money-time perdant le dernier quart-temps 16 à 12. Tremmell Darden, une vieille connaissance de la Pro A, aura été leur bourreau avec son match-plein à 14 points et 8 rebonds. Pourtant Keith Langford aura fait le travail avec ses 20 points mais il était un peu seul à apporter le danger.

 

Rytas-Brose Baskets : 67-62

Dans un match qui n’aura pas atteint les sommets du beau jeu, les Lituaniens auront su faire le job à doomicile malgré un dernier quart-temps perdu 19 à 17. Globalement moins en réussite que leurs adversaires, les coéquipiers de Renaldas Seibutis (19 points et 10 rebonds) ont su faire la différence grâce à une raquette maitrisée (42 à 34). Et avec un banc davantage performant que celui de leurs adversaires du soir, il leur était aussi plus facile de l’emporter.

Tags :
Comments

Commentaires (2)

  1. moneyinthebank

    bravo thomas encore un bon match

    match très important pour le baskonia tant que y'a de la vie…..