Charleroi et Galatasaray accèdent à l’Euroleague

Lietuvos Rytas et Nymburk repartent bredouilles.

Un Galatasaray solide s’impose à Vilnius

Galatasaray 71-63 Lietuvos Rytas

C’est dans une ambiance chaude mais pas bouillante que le club stambouliote est allé chercher sa qualification pour l’Euroleague. Le public de Vilnius est-il gavé après un mois de basket ? Peut-être, mais les supporteurs du Lietuvos Rytas ont été témoins d’une authentique démonstration de force. Tendus en début de match, les joueurs de Galatasaray se sont réveillés lors du second quart-temps et ont étouffé leur adversaire lituanien ayant pourtant l’avantage d’évoluer à domicile. Jamais vraiment distancé, malgré un déficit ayant atteint les 16 points d’écart, le Lietuvos Rytas a semblé incapable de retourner la tendance. Les bonnes prestations de Renaldas Seibutis (15 pts) et Lawrence Roberts (8pts et 10 rbds) n’y feront rien, les joueurs d’Istanbul étaient plus forts. Portés par Jaka Lakovic (10 pts, 5 pds pour 17 d’éval) et Joshua Shipp (12 pts, 6 rbds, 17 d’éval), les tombeurs de Lyon-Villeurbanne auront même dégouté les Lituaniens en fin de match grâce à une réussite insolente aux lancés francs (18 sur 18 lors du match) et remportent ainsi l’unique ticket qualificatif donné dans ce Groupe A. Le jeune prodige Jonas Valanciunas, pourtant efficace en cette fin d’après-midi (8 pts, 5 rbds, 2 ctrs en 19 minutes), ne se frottera pas au gratin du basket européen cette saison.

Un Spirou Charleroi en fusion désosse le surprenant Nymburk

Charleroi 79-53 Nymburk

Étonnants vainqueurs du BC Khimki, les joueurs du CEZ Nymburg n’auront tenu qu’un quart-temps dans la fournaise belge. Porté par un Spiroudome en feu, Charleroi n’aura fait qu’une bouché de son adversaire tchèque. Emmenés par un Chris Hill de gala (21 pts, 12 rbds pour 27 d’éval), les anciens partenaires de Joseph Gomis se donnent le droit de participer cette saison encore à l’Euroleague. Côté Nymburk, seul Tre Simmons (8 pts, 5 rbds) a su tirer son épingle du jeu avant de se mettre au niveau de ses partenaires lors du dernier quart-temps. Christophe Beghin (11 pts, 9 rbds pour 19 d’éval ce soir) et ses coéquipiers gagnent donc un tournoi qualificatif qui leur donnera un sérieux regain de confiance après une pré-saison décevante marquée par les blessures et des absences dues à l’EuroBasket. Une victoire synonyme de qualification pour l’Euroleague qui pourrait donc permettre au Spirou Charleroi de conserver un Mickaël Gelabale sérieusement menacé à cause sa vilaine blessure à la cheville contractée avec l’Équipe de France.

Ces deux équipes connaissent déjà leurs futurs adversaires lors de la première phase de l’Euroleague. Reversé dans un Groupe C aux allures de groupe de la mort, Galatasaray aura fort à faire face au Maccabi, Armani Milan, Real Madrid ou autre frère ennemi de l’Anadolu Efes. Le Spirou Charleroi est quant à lui plus « chanceux » puisqu’il se retrouvera dans un Groupe D plutôt homogène malgré la présence du FC Regal Barcelone et de Sienne.

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. Testo

    Maintenant que le Spirou est en Euroleague, le choix de Gelabale parait moins bete, même si la qualif s'est faite sans lui. Reste à voir si ils le conserveront ou pas, et c'est pas gagné d'avance.

  2. sonveaux

    Nous sommes encore en EL pour une petite équipe et surtout un petit championnat!!!!C'est pas mal