Cholet surclasse Gravelines, Bokolo se blesse

Hier soir débutaient les demi-finales en Pro A. Cholet n’a pas failli à la Meilleraie.

Les joueurs d’Erman Kunter ont pris l’avantage en remportant la première manche face à Gravelines hier soir. Les Nordistes ont flirté avec la malchance et ont du se passer des services de Yannick Bokolo, touché à la cheville, à la fin du premier quart-temps.

« Perdre un joueur majeur à ce stade, ça fait mal », déclarait Cyril Akpomedah dans la Voix des Sports

Gravelines a fait jeu égal avec son adversaire en première mi-temps mais n’a pas su résister aux offensives choletaises. Erman Kunter et son crew lâchaient les chevaux dans le troisième quart-temps pour creuser l’écart, dans le sillage d’un Samuel Mejia en mode MVP (25 pts et 7 rbds).

« On n’avait pas l’engagement total nécessaire ni en intensité ni en vitesse d’exécution. On était trop lents », a analysé Christian Monschau.

L’adresse a fait défaut aux deux équipes et la soirée a été particulièrement longue pour Ben Woodside (2 pts à 1/13) Gravelines n’a pu se reposer que sur Mohamed Saër Sène, intraitable dans la peinture (18 pts et 10 rbds) et Jeff Greer bien en jambes (10 pts et 8 rbds). Cholet a largement sécurisé son avance dans le dernier quart-temps alors que le BCM a vu son coach, expulsé, rejoindre le vestiaire. Cholet s’est finalement imposer sur son terrain 77-62.

La participation de Bokolo au match retour mardi est encore incertaine. Un gros coup dur pour Gravelines à ce stade de la compétition.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.