Chris Oliver : « La profondeur de notre effectif c’est notre plus grande force »

Après la victoire face au STB, l’ailier-fort de la JSF a valorisé la force du groupe nanterrien.

Sur la belle semaine de Nanterre

« Ce match a été une façon de concrétiser tout ce qu’on a fait cette semaine. C’était vraiment un match important, il ne fallait pas se relâcher après les deux victoires à l’extérieur, surtout celle de mardi en Coupe de France. On avait bien travaillé cette semaine pour conrétiser ça à la maison. Et avec ce résultat favorable ça fait un pas de plus vers les play offs et ça permet de venger l’échec de début de saison quand on avait perdu d’une vingtaine de points au Havre ».

 

Sur les play offs

« On prend les matchs les uns après les autres mais forcément dans les têtes de tout le monde ça reste un objectif. Il faut se focaliser sur le prochain  match mais tout le monde y pense forcément ça c’est sûr ».

 

Sur le collectif

« La profondeur de notre effectif c’est notre plus grande force. Les joueurs savent qu’ils peuvent compter sur les autres et puis on a vraiment une équipe avec dix joueurs qui peuvent tous marquer pendant un match entre dix et quinze points. Mais on ne sait pas d’avance qui le fera. Ca nous donne un sentiment de confiance envers le reste de l’équipe ».

 

Une dynamique pour continuer à progresser

« La profondeur de notre effectif nous permet de nous entrainer dur, d’avoir une bonne intensité. Ca remonte le niveau de tout le monde et ça aide pour la confiance ».

 

Sur la question de la concentration

« On prend les matchs les uns après les autres. Ca n’est pas forcément un obstacle car on essaye toujours de ne pas regarder plus loin que le prochain adversaire. Là on va penser à Boulazac cette semaine. Et quand il sera temps on pensera à la finale de la Coupe de France ».

 

Sur la belle saison de Nanterre

« En signant ici je voulais faire partie d’une équipe qui lutterait pour les play offs. La clé ça a été que l’équipe a progressé tout au long de la saison. On vit bien ensemble et il y’a une bonne cohésion de groupe. L’équipe est montée en puissance et elle a atteint le niveau que j’attendais en signant ici ».

 

Interrogé sur les performances de son joueur, Pascal Donnadieu n’a pas manqué de lui de lui décerner des bons points :

« Les premiers mois il a fallu qu’il s’adapte. A un  moment donné il a perdu un petit peu confiance et puis il a rien lâché. Aujourd’hui sur la phase retour, c’est vraiment un joueur dominant (il possède la deuxième éval de l’équipe derrière Trent Meacham avec 15,9). Le mérite lui en revient. Moi j’ai essayé de faire en sorte qu’il ne perde pas confiance. Si aujourd’hui on en est là, c’ets parce qu’il est vraiment un des leaders de cette équipe. Il y’a une relation de confiance réciproque qui s’est installée. Je suis sûre qu’il va finir très fort la saison ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.