Chris Warren n’a pas oublié Nanterre

Membre de l’équipe championne de France de Pro A en 2013, Chris Warren était très ému d’avoir joué contre son ancien club.

S’il y’avait un joueur de l’Usak qui était particulièrement attendu, c’était Chris Warren. Le meneur avait en effet porté le maillot nanterrien lors de la saison 2012-2013, celle du titre de champion de France Pro A. Très vite, il s’était révélé comme une pièce majeure de l’effectif. Son sang-froid, sa vista à trois points et ses qualités de vitesse ont été des éléments importants dans la conquête du titre.  Mais ce mardi il était dans le rôle de l’adversaire pour le premier match de son équipe, Usak sportif, au Last 16 Eurochallenge. « J’aurais aimé gagner bien sûr car j’ai passé de très bons moments ici » a-t’-il déclaré après la rencontre.

Mais la réussite en attaque des Nanterriens après une première mi-temps disputée n’a pas permis de réaliser son choix. « Les deux équipes n’ont pas trop défendu dans le premier quart-temps et il y’a eu beaucoup de points inscrits. Ensuite eux ont commencé à mettre de gros shoots notamment à trois points et on n’a pas su y survivre ».

Seulement le meneur ne partira pas qu’avec de mauvais souvenirs. Emu lorsqu’il a évoqué son passage au club, Chris Warren a aussi été très touché de l’accueil très chaleureux que le public de Maurice Thorez lui avait réservé avant le coup d’envoi. « C’était beaucoup d’émotion avec de l’amour dans les deux sens. Je garde toujours Nanterre dans mon cœur et j’étais content de voir que c’était réciproque ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.