Christian Fra n’est « ni mort, ni démissionnaire »

Alors que la rumeur Jean-Denys Choulet avait commencé à enfler, le président du SLUC Nancy a tenu à remettre les pendules à l’heure.

C’est peu dire que le président Fra a peu gouté à la rumeur Jean-Denys Choulet à Nancy l’an prochain. Des bruits avaient en effet commencé à courir lors de la Semaine des AS à Roanne il y’a deux semaines. Après la claque reçue face à Chalon, elle avait ainsi atteint son paroxysme. Absent pour raison de santé, le président Fra n’avait alors pas su s’exprimer. Mais après la tenue d’un conseil de surveillance du club, il a retrouvé toute sa verve dans les colonnes de L’Est Républicain.

« Jusqu’à preuve du contraire, je ne suis ni mort, ni démissionnaire. Je voudrais simplement savoir pourquoi et dans quel but, une personne étrangère au club, mandaté ni par le Directoire du club, ni par le Conseil de Surveillance, si j’en crois, la réponse hier (mardi) à ma question au Conseil de Surveillance, ait décidé d’entrer en contact avec Jean-Denys Choulet. Un coach que je respecte, qui aime Nancy et qui veut bosser. C’est louable. Remonté aujourd’hui comme une pendule, croyez-moi, j’irai jusqu’au bout de mon mandat, jusqu’au bout de ma mission que m’a donnée le Conseil de Surveillance de la SASP du SLUC le 11 mars 2010« .
Avec Jean-Luc Monschau cela va sans dire dans la mesure où le président Fra a toujours lié son sort personnel à celui de son entraineur.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. AND11

    Passe le flambeau mec… Il est temps..

    Les résultats sportifs sont là, mais derrière il n'y a rien qui suis (marketing, merchandising, sponsoring, structure du club…). Et ça, ça relève de ta seule responsabilité.

    On en a marre de vivre dans le court terme.

  2. A-Sir

    On en a marre de finir dans les premiers du championnat et de prendre un titre de temps en temps…
    Ils ont un bail et iront jusqu'au bout. Ça leur permettra même de démarrer la transition. On serait bien mal s'ils se barraient cet été.