Christophe Denis : « On a besoin de tous les joueurs pour être compétitif »

L’entraineur a réaffirmé la nécessité de pouvoir s’appuyer sur la totalité de son groupe pour jouer sur tous les tableaux.

Sur la physionomie du match

« A la mi-temps, j’avais dit à Thomas, Jawad que l’on manquait d’énergie. Il y’avait une espèce de faux-rythme ; nous on ne peut pas jouer au basket comme ça à deux à l’heure, sans combattre. Même défensivement je trouvais qu’on les laissait trop facilement se mettre en place, se passer la balle. Limoges a un jeu très atypique où c’est très discipliné, beaucoup dans l’exécution. Ça pousse les possessions pratiquement jusqu’au terme. A partir du moment où vous les laissez faire forcément vous vous mettez en danger.

Quand on s’est décidé à défendre, à exploiter sur le jeu de transition, ça nous a permis de retrouver le rythme qu’il nous fallait pour une être une équipe suffisamment compétitive pour gagner ».

 

Sur le dernier quart-temps

« Giovan est pour moi un joueur qui est très important. C’est un joueur de devoir, qui reste discipliné, qui fait ce qu’on lui demande de faire. Et cette fameuse discipline c’est un peu ce qui nous a fait défaut par le passé. Il a tout simplement amené ce que l’on attendait de lui ; c’est-à-dire du combat, de l’énergie, un grain de folie et surtout beaucoup de discipline.

Il nous a fait du bien et je suis ce soir (hier) très satisfait finalement qu’il ait pu saisir la chance que je lui ai donné. On ne rentre pas beaucoup dans les rotations depuis le début de l’année mais voilà aujourd’hui (hier) le bel exemple de Giovan Oniangue qui joue quinze minutes. Ça n’est pas lui qui nous fait gagner le match mais en tout cas il y participe grandement. Je l’ai d’ailleurs félicité dans les vestiaires et j’ai demandé à l’ensemble de l’équipe justement de le remercier pour ce qu’il a fait ».

 

Sur la dynamique de victoire

« Le match de Boulazac nous a permis de refaire venir comme ça au sein de l’équipe une certaine confiance. On avait perdu avant contre Nanterre à domicile et croyez-moi cette défaite-là elle n’est pas prête d’être digérée. On se devait de revenir à certaines valeurs pour retrouver de la confiance car on était toujours la même équipe avec le même talent, les mêmes lacunes. Et petit à petit, je le dit, on a besoin de tous les joueurs pour être compétitif. Là on vient de gagner trois matchs et il n’y a pas un seul joueur au sein de l’équipe qui n’a pas eu un rôle importantissime dans ces trois victoires-là ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.