Christophe Denis : « on a fait un match solide »

Malgré un démarrage tardif, le coach des Franciliens retient le bon fonctionnement de la stratégie mise en place pour user les Palois en fin de rencontre et fait un premier point sur la blessure de Noel.

David Noel est sorti sur blessure pendant le match ; comment va-t’-il ?

Mal, très mal. On craint le pire. Mais on ne sait encore rien. Il doit faire des tests cliniques ce soir avec le médecin-kiné. Mais ça reste inquiétant parce que ça ressemble à une entorse
mais ça n’est pas une entorse. Si c’est osseux, vous savez ce que ça veut dire mais pour l’instant on n’en sait rien. Il n’y a pas de diagnostique médical comme ça arrêté. Il passe des tests demain matin, radio, IRM…. Et puis on verra bien.

 

Un match compliqué ce soir pendant un quart-temps et demie…

On ne défend pas. Encore une fois, c’était comme un all-star game. Pau ils viennent chez nous, ils restent sur une défaite à Poitiers et on laisse marquer 27 points. C’était portes-ouvertes. C’est ça qui était gênant. On a mis le doigt sur des choses : on a corrigé le tir contre Poitiers, à Gravelines on fait un gros match défensif même si on encaisse 80 points. Mais il y’a une satisfaction ce soir : c’est le rebond offensif. On ne leur en laisse pas beaucoup et on ne prend pas beaucoup de points là-dessus. On s’est compliqué les choses juste par manque d’attitude,
de combat. Et puis petit à petit on se met en jambes. On en marque 16 dans le 2e et on fait un gros troisième quart. C’est la clé. On ne peut pas faire toute une saison en disant allez-y allez-y dans les cinq dernières minutes on va vous coller un 30-5 et on va gagner de 10 points.

 

Trenton, Philippe et Eric mis en même temps sur le terrain… c’était une stratégie ?

Il y’avait la blessure de David, Michel était blindé en fautes…Donc quelle autre solution ? Giovan ? Il avait fait un bon boulot sur le poste 4 et un peu sur le poste 3 dans le troisième quart. Sur Mendy, il a fait un gros gros travail. Mais c’est aussi la confiance que l’on donne à tout à chacun. C’est bien de défendre mais il faut aussi mettre des paniers. On a apporté un peu plus de talent offensif tout en essayant de préserver un peu la défense. C’est un management délicat à trouver mais ça nous a plutôt bien réussi.

 

5 joueurs de Pau sortis pour  cinq fautes ça vous inspire quoi ?

Qu’on a été agressif. On savait que c’était une équipe comme nous qui n’aime pas trop défendre. Il suffisait de les user beaucoup, de jouer sur 24 secondes, de mettre le plus souvent possible la balle à l’intérieur, ne pas hésiter à swinguer les ballons c’est-à-dire les amener de l’autre côté puisqu’il y’avait des espaces. On voulait obliger Pau à faire de grands  déplacements défensifs. Si vous faites ça tout un match au bout d’un moment les fautes elles tombent.

 

Votre avis sur l’arbitrage ?

Je ne suis pas observateur ni évaluateur d’arbitre. Je ne regarde que ce que j’ai à faire. Et ce soir on l’a plutôt bien fait. On a fait un match solide.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.