Christophe Denis : « sur la corde raide depuis le début »

Un derby à vite oublier pour le Paris Levallois…. Mais qui a confirmé, comme l’a détaillé l’entraineur Christophe Denis en conférence de presse, les problèmes défensifs de l’équipe.

« Je suis très en colère, je suis très inquiet. Je suis tout ça à la fois. Samedi vous pourrez me retrouver après le match de Poitiers en disant que tout va bien, qu’on a une équipe, qu’on a retrouvé des valeurs défensives, de combat. Ça peut aller très vite dans un sens comme dans un autre ».

 

Un problème défensif

« On a été lamentable. Il n’y a pas de choses à trouver pour expliquer ce qu’on a fait ce soir. C’est simple : on ne défend pas. C’est tout, on n’est pas une équipe défensive depuis le début de l’année sauf qu’il y’a des limites à ne pas franchir quand même. On encaisse 99 points au Mans et contre Nanterre. Même si Nanterre a quand même bien mérité sa victoire, on donne trop de choses. On avait décidé quand on était revenu de descendre notre moyenne de points encaissés […] On s’est rendu compte qu’on laissait en moyenne 13 points sur le rebond offensif. C’est  4 à 5 points au-dessus de la moyenne en Pro A. Je pense qu’il y’a un gros travail à faire là-dessus ».

 

Un scénario trop bien connu

« Le premier match du Havre il est maitrisé totalement. On aurait pu le gagner de 30 points si on n’avait pas fait jouer les jeunes à la fin. Mais il est maitrisé quoi qu’il arrive. Après on va perdre de 2 points à l’ASVEL en faisant une première mi-temps de merde. On perdait de 17 points, on revient à 2 points. On revient de l’enfer. Le troisième c’était le match de Pau. On part deux fois de -10, on revient de l’enfer et on gagne. Roanne deux fois on revient de -10 et on gagne sur la fin. Le HTV c’est exactement le même scénario que Roanne. On est sur la corde raide depuis le début, je l’avais dit ça en pré-saison. Cette équipe du Paris Levallois sera sur le fil du rasoir toute la saison. Ça basculera parfois du bon côté, parfois du mauvais côté. Depuis le début de l’année on a pris cette habitude de ne pas faire les choses d’entrée de jeu. On a pris l’habitude de revenir de l’enfer. Vous pensez qu’on peut tenir toute une saison comme ça ? Moi la réponse je la connais : on ne peut pas. Tant qu’on ne comprendra pas qu’on ne peut pas se reposer exclusivement sur l’attaque pour gagner des matches, on risque de se compliquer les choses pour la suite des évènements ».

 

Entrainement-match : pas la même chose

« Je ne les ai pas encore une fois sentis très concerné  (à l’entrainement, ndlr) par le problème défensif. La vérité c’est celle du terrain et quand on parle du terrain c’est celle des matches. Des fois quand vous venez à l’entrainement c’est très joli, c’est très propre, c’est très tout. Et après au match parce que statistiques, parce que présence du public, on retombe dans des valeurs un peu plus individuelles. C’est pour ça que la réalité de l’entrainement n’est pas forcément celle des matches ».

 

L’heure d’un premier bilan

« On fera un bilan dès demain (aujourd’hui, ndlr) de ce qui se passe. On rentre très certainement dans notre mauvaise période. Il va falloir que l’on prenne conscience du problème. Mais ça ça ne suffira pas. Ça ne suffira pas de le comprendre, de l’expliquer. Il va falloir que l’on se mette à faire les choses. Et si jamais ça n’avance pas, et bien on passera à autre chose. Je suis un peu comme mon collègue Franck, je ne suis pas sure qu’on ait les moyens de le faire. Mais il faut être responsable. Il faut l’être face aux exigences, moi en tant qu’entraineur déjà le premier. Il faut faire les choses. C’est notre responsabilité. On ne nous demande pas d’essayer. On ne s’est jamais dit tiens on va te donner un contrat, tu vas essayer de faire. Non mon grand tu vas les faire. Et puis si tu ne fais pas et bien tu iras voir ailleurs. C’est ça qu’on nous demande de
faire. Je pense que les joueurs sont suffisamment intelligents. Ils ne sont pas prêts de mettre un grand coup de pied dans ce qu’ils ont construit maintenant depuis le 16 août. Je pense qu’on aura quand même le soucis de préserver ce que l’on est et d’essayer de retenir la leçon
 ».

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (6)

  1. El Famoso

    8 des 9 derniers articles sur le match PL-JSF ? Y a que là bas que vous aviez des envoyés spéciaux ? ^^

  2. AND11

    Wow, 6 articles rien que sur le match PL-Nanterre. AMAZING!