Christophe Denis : « Il fallait être présent des deux côtés du terrain »

L’entraineur francilien s’est montré globalement satisfait de la prestation de son équipe.

Sur la victoire

« Déjà un grand merci à Julius. Je me suis battu pour qu’il revienne dans l’effectif. On peut ausis remercier les dirigeants du club d’avoir fait ce qu’il fallait sur les quinze derniers jours pour qu’il puisse être qualifié parce que l’on en avait grandement besoin. Et quand je regarde le match qu’il fait; et tout l’impact qu’il peut avoir dans ce que l’équipe a su faire aujourd’hui, j’en suis ravi.

 

Après la seule chose que j’attendais c’était une victoire. Pour pouvoir gagner contre Cholet, il fallait être bon des deux côtés du terrain. Il était hors de question parce que l’on était un peu dans le trou en championnat de voir les mecs s’arracher pendant dix minutes et se relâcher sur les trente dernières. Je leur avais demandé de se challenger comme ça sur chaque possession du match et de ne pas accepter la médiocrité. Je sui plutôt heureux d’avoir retrouvé une équipe du PL qui est revenue à ce qu’elle savait faire avant le break de Noel : contrôler les choses ».

 

Une défense retrouvée

« C’est ce que j’avais dit même après la défaite au Mans, depuis quelques temps on arrive à baisser notre moyenne de points encaissés. Pourtant ce sont les mêmes joueurs. On a repris les choses, on a été un peu plus exigeant, plus précis dans les détails.L’équipe a pris conscience qu’il fallait progresser défensivement donc ça c’est bien. Parce que Cholet est une équipe très dangeureuse avec les shooteurs à trois points qu’ils ont… C’est difficile de les contenir. A l’intérieur si vous laissez Gobert recevoir des ballons il est indéfendable parcequ’il est grand. Il fallait donc être présent dans tous les secteurs de jeu ».

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.