Christophe Denis : « Le match de mardi sera un match à la vie, à la mort »

L’entraineur l’annonce : son équipe est prête à aller au combat mardi à Izmir.

Sur le combat mené par le PL

« Il ne fallait pas être trop exigeant. Le Che disait toujours « soyons réaliste et exigeons l’impossible ». Et moi je savais que le match de ce soir (hier) serait plus dur que celui de mardi; parce que déjà ils étaient dos au mur et qu’ils ont une très belle équipe. On s’est bien battu dans le dernier quart temps mais je trouve ça dommage que l’on n’ait pas montré ce visage dès le début du match. On aurait du aborder le match par ce biais-là au lieu de raisonner stratégie ».

 

Sur les absents

« Jawad devait reprendre contre Cholet et la veille du match on apprend qu’il ne peut pas. Par contre il devrait revenir contre Le Havre. Est ce que je peux vous dire que les deux reprendront contre Le Havre ? Je ne suis sûr de rien. Jawad ça fait un mois pile qu’il n’a pas fait un seul entrainement. Est ce que l’on va prendre le risque de le mettre en opposition contre Le Havre alors qu’il n’aura fait aucun entrainement ? Mais mardi prochain ils seront là ça c’est sûr ».

 

Sur la clef du match de mardi

« Je ne pense pas que cette équipe de Karsiyaka puisse changer tout d’un coup de philosophie de jeu avec Dixon sur les pick and roll et Homas sur le jeu poste bas. Vous avez vu à chaque fois qu’ils étaient en difficulté ils ont donné la balle poste bas à Will Thomas. C’est ça leur truc et si ça n’est pas ça, il y’a Dixon qui amène un pick and roll dans l’axe. Ce sont ces deux points forts qu’il faudra contrôler.

Après il faudra aussi contrôler l’euphorie qu’il peut y avoir dans leur salle parce que leurs shooteurs à trois points en profitent bien. Le match de mardi sera de toute façon un match à la vie, à la mort. Il faudra défendre correctement et attaquer aussi en toute intelligence. Il n’y a pas un secteur de jeu où il faudra se relâcher et accepter d’être médiocre. Si on doit gagner le troisième match, c’est que l’on aura fait comme mardi un match magnifique ».

 

Sur l’ambiance à Cerdan

« C’est Julius qui a fait lever la salle. On est poussé par la salle et quand vous revenez dans le match comme ça, ce qui vous aide à revenir et à rester concentré, c’est tout le soutien que vous recevez. Et Julius y est pour beaucoup parce que c’est lui qui réveille la salle. Je suis heureux de voir que cette salle peut être bruyante. Après le scénario du match s’y prête bien aussi mais tout est lié ».

 

Sur le mental du groupe

« Ce qui m’a plus c’est qu’à un moment donné Andrew m’a dit « je ne laisserais pas tomber, s’il le faut je mourrai sur le terrain ». Ce qui me plait ausis c’est le discours de Julius dans les vestiaires après le match où il a quasiment insulté tout le monde. Les mecs ont refusé de couler. On a la certitude d’avoir des mecs qui ont une grosse paire de couilles. Si on doit être éliminé on mourra en s’étant battu tout au long du match ».

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. mimil

    Ca se sent Coach Denis a un super plan pour le match de mardi .

    Il faudrait qu'il admire un peu moins ses joueurs et qu'il pense un peu plus coaching pendant les matchs : hier c'était passif sur le banc.

  2. GW

    "Mais mardi prochain ils seront là ça c’est sûr"

    hé ouais Barbara ! ;-)

    Super nouvelle ! On peut vraiment y croire la !

    Sean May est lui meme expert du pick and roll donc ca devrait bien se passer contre Aminu. Et Jawad a un poil + de physique que les jeunes et Aka pour bousculer Thomas !