Christophe Denis : « La défaite contre Nanterre n’est pas un coup d’arrêt »

Pour l’entraineur du PL, la défaite concédée face à la JSF ne doit pas être considérée comme un coup d’arrêt.

Sur l’analyse du match

« On avait bien géré les vingt premières minutes. Dans le troisième quart temps, on s’était dit, si on avait la chance d’être devant au score, qu’il ne fallait pas leur laisser l’opportunité de tomber dans l’euphorie. Car Nanterre a cette capacité, en très peu de temps, de créer de gros écarts avec leur jeu rapide et leurs shoots à trois points. On arrive en fin de saison où tous les matchs on doit les aborder comme une finale. Quand vous avez la prétention d’en jouer, il faut être très concentré sur les détails.

On n’ s’ets pas écroulé physiquement, on ne s’est pas écroulé par un rapport à un plan de jeu bien établi, on s’est tout simplement troué sur deux/trois possessions qui nous font très très mal; ça et le rebond offensif.

Jawad Williams a -5 d’évaluation alors même si c’est vrai qu’il ont limité les aides défensives sur lui, on avait plutôt bien trouvé les choses avec Sean sur les pick-and-roll centraux. Malheureusement je trouve qu’on a manqué de réussite et dans le quatrième quart temps, on a voulu résoudre le problème trop vite à mon goût ».

 

Sur le classement

« Perdre à Nanterre on ne l’avait pas envisagé parce que l’on envisage jamais la défaite. Mais perdre à Nanterre n’est certainement pas pour nous un coup d’arrêt, derby ou pas derby. La seule chose qui nous intéresse c’est de finir dans les huit premiers. La mauvaise opération si elle doit exister ça sera la dernière journée à Orléans. On fera le bilan à ce moment-là ».

Tags : ,
Comments

Commentaires (6)

  1. John

    Toujours même le discours de Denis, "chaque match est une finale". Je veux bien que cet adage existe mais si à chaque fois on doit se prendre des mauvaises séries du style "20-5" à chaque match, les PO nous passeront sous le nez. Il y a quand même un énorme laxisme défensif notamment dans le jeu extérieur où Nanterre s'est fait plaisir à 3 points. Trop souvent le PL se retrouve dans cette situation où l'adversaire est wide-open à 3 points, après faut prier pour que le shooteur soit maladroit.

    Notre calendrier n'est pas très favorable, en effet on reçoit Nancy qui doit absolument se maintenir, et 2 équipes pour la lutte aux PO: Chalon, ASVEL. On se déplace 2 fois chez 2 prétendants aux PO: Orélans et Limoges.

    Autant qu'il faudra gagner au minimum 3 matchs pour sécuriser sa place en PO. De toute façon on tombera soit sur Gravelines, Strasbourg, Chalon. Autant dire que ça va être compliqué.

    Si d'aventure on ne venait pas à se qualifier pour les PO. Coach Denis doit partir, ce serait tout simplement un fiasco de ne pas se qualifier avec un effectif pareil.

  2. 72BOB

    C'est bizarre : "La seule chose qui nous intéresse c’est de finir dans les huit premiers" … J'ai pourtant lu il y a très peu de temps que l'objectif était d'être dans les 4 premiers !!!C. Denis aurait revu ses objectifs à la baisse ???????????

  3. John

    Je pense que la Coupe de France est devenu un objectif sérieux sachant qu'on reçoit l'ASVEL qui aura des jours de récup en moins.

    Une finale contre Nanterre serait nickel pour prendre notre revanche des 2 matchs perdu cette année.

    faut se dire que le banc est trop irrégulier pour aller loin en championnat. Il manque aussi une certaine rigueur défensive qui fait gagner les titres. Quand on regarde bien ce qui se fait de mieux en Euroleague par exemple: le Barça, le CSKA, le Pana font partie des meilleurs défenses cette saison. Après il y a le Real qui est l'antithèse des 3 équipes précédemment cité.

    Dans le cas d'une non qualif en PO, j'aimerais qu'on recrute un coach étranger capable d'apporter cette rigueur qui manque au PL cette saison quand on voit le boulot fait par Pavicevic avec Roanne et avec le Monténégro qui risque de jouer les trouble fêtes lors de l'Euro slovène, ou bien Gianniakis qui apporte cette touche grecque et d'Euroligue avec sa rotation à 12 joueurs.

    J'aimerais un coach du style Bauermann, Pesic (qui est en train d'installer le Bayern Munich dans le haut du pavé) ou Obradovic le coach de l'Alba Berlin.

  4. legmarron

    sinon Erman Kunter sera surement libre au vue de sa saison avec besiktas, pourquoi pas lui, il a l experience la rigueur et connait notre championnat ….