Christophe Denis : « Les attaquer à la gorge »

Après la défaite, le technicien du PL s’est montré confiant quant aux capacités de son équipe à offrir un état d’esprit guerrier pour le deuxième match.

L’analyse de la rencontre

Si vous regardez les stats, vous verrez que Lamont Hamilton a pris 6 rebonds offensifs. Ce qui nous permet d’exister un peu plus quant au pourcentage de réussite dans la raquette. On sait que toute façon Orléans est une équipe qui défend très fort sur le poste bas mais pas dans les duels plutôt dans une organisation collective. On l’avait plutôt bien préparé même si en première mi-temps on est plutôt timide sur l’attaque du poste bas d’un point de vue collectif. On avait mis en place des choses mais je me demande si on y croyait réellement. Et quand on a vu que ça marchait on y a un peu plus cru en deuxième mi-temps. Ce sont des stats qui ressemblent beaucoup à ce que fait Orléans depuis le début de saison.

Après avec un brin d’intelligence on peut aussi ammener le jeu sur d’autres secteurs. Si on veut mettre des points dans la raquette il y’a une autre façon que de servir le poste bas. Faire un pick-and-roll dans l’axe, faire venir des rotations, demander aux petits d’être un peu plus dans le drive plutôt que la passe inférieure…

Je pense que le match de ce soir (hier) se joue sur des détails. Quand vous menez de six points à quelques minutes de la fin, on ne peut pas dire autre chose. Les balles perdues nous ont fait très très mal. Mais en même temps on a quand même le mérite de revenir au score, faire un beau troisième quart. Je met ça sur la volonté des garçons de ne rien lâcher et même si beaucoup de personnes pensaient qu’en quarts de finale on serait une équipe de morts-vivants, qu’on allait prendre 2-0, je suis très fier d’avoir vu ce groupe exister face à Orléans, de leur avoir même mis le doute dans la tête. Je pense qu’il va falloir s’en servir sur le match retour. J’attend des joueurs qu’ils se motivent et qu’ils fassent à Orléans ce qu’eux nous ont fait au match retour pour pouvoir venir ici la semaine prochaine.

 

Le programme jusqu’au match 2

On va faire un retour vidéo mercredi après-midi, un décrassage à Coubertin puisqu’on est ammené à jouer là-bas. On va shooter un peu, transpirer, se remettre la tête à l’endroit et mettre en lumière toutes les choses qui ont été très positives. On est une équipe qui a pris l’habitude d’encaisser 32 points de moyenne sur l’ensemble de la saison. On parle toujours d’Orléans et de sa défense mais en attaque c’est un casse-tête. Ils ont plus de cinquante systèmes et il faut trouver des options pour tous. On avait mis une stratégie en place, je pense qu’on l’a plutôt bien exécuté. on mène 44 à 28 sur le rebond… Il y’a pleins de points de satisfaction mais on va surtout essayer de récupérer, cultiver cette douleur-là, faire en sorte que demain (aujourd’hui) elle soit encore plus grande pour aborder le match de vendredi avec un état d’esprit guerrier. C’est la seule chose qu’il faudra travailler, en aucun cas le basket mais cette volonté de les attaquer à la gorge. Je trouverais le moyen de faire en sorte que touts les joueurs qui participeront au match de vendredi seront dans cet état d’esprit-là, croyez-moi. Et on verra bien ce qui se passera.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Calum

    Le technicien du PL, non ?

    Moi aussi je veux y retourner la semaine prochaine ! On y a vraiment cru au Palais des sports :(

    Mais beaucoup trop d'erreurs très très bêtes… Et Orléans défendait en mode playoffs, alors forcément…

    Tous à Coubertin vendredi !