Christophe Denis : « On va se battre pour soulever la Coupe »

L’entraineur du PL l’affirme : ses joueurs donneront tout face à Nanterre en finale.

Sur la victoire

« Je suis soulagée de gagner ce soir (hier) car les moments que l’on vit en ce moment sont difficiles pour l’équipe. Amener le Paris Levallois à Bercy est pour nous une grande bouffée d’oxygène. Mais je reste mesuré car les choses peuvent vite tourner. Il nous reste encore une marche à gravir et elle sera très certainement la plus dure. Jouer Nanterre en finale sachant que l’on a perdu deux fois contre eux ne sera pas chose facile. On s’est tout simplement bouger les fesses pour avoir l’opportunité de gagner quelque chose.

Après le match de vendredi on avait bien compris que l’on était sur le point de tout gâcher. Je crois qu’ils l’ont refusé mais maintenant il faut rester prudent. on a un match vendredi contre Chalon qui sera très difficile. On jouera pour le gagner mais il faut savourer ce qui s’est passé ce soir (hier) tout en étant bien conscient que très rapidement on devra se remobiliser ».

 

Une victoire façon booster pour la suite de la saison ?

« Pour les play offs on n’est plus dans la situation d’assurer. Il va falloir aller les chercher. La situation en championnat, même si j’estime qu’on ne le mérite pas, on est responsable de ce qui se passe. Je dis on ne le mérite pas car on s’est battu depuis le premier jour de la pré-saison pour faire quelque chose de bien cette année. Il y’a eu des moments de joie, c’est pour ça que je dis qu’on ne le mérite pas. Parce que les gars ont travaillé dur, on a accepté de jouer tout à fond, d’enchainer les rencontres… Par contre nous sommes responsables de notre situation. Vu que l’on veut se comporter comme des gens responsables, on sait très bien ce que l’on doit faire sur les quatre derniers matchs. Si on n’y arrive pas, il faudra se poser les bonnes questions, faire une analyse juste. Et puis si on y arrive il faudra se poser les bonnes questions, faire une analyse juste.

Mais amener le PL à Bercy c’est une grande bouffée d’oxygène. Chaque année j’y vais en tant que spectateur. Pour la première fois de l’histoire du club on joue une finale et ça personne peut nous l’enlever. La seule chose que l’on peut nous enlever c’est de soulever le Trophée. Et on va se battre pour le faire à la place de nos adversaires ».

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.