Christophe Denis : « Une qualité de savoir gagner vilain »

Dans un match pas très funky, l’entraineur du PL a préféré retenir la victoire qui confirme l’efficacité retrouvée de l’équipe.

Sur le  niveau de jeu développé par le PL

« La manière ça n’était pas pareil que Strasbourg on est d’accord. C’est aussi une qualité pour une équipe de savoir gagner vilain. Pas d’énergie… je ne vais pas encore remettre ça sur le compte de la suffisance. Pitesti avait un manque de rotations, ils ne jouaient qu’à sept comme le Paris-Levallois depuis le début de la saison si je lis ce qu’il y’a partout (sourires). Ils ont développé un très bon basket mais on a eu le mérite de revenir en deuxième mi-temps encore une fois en se regardant dans les yeux. On s’était dit qu’on l’avait déjà fait contre Mons et qu’on n’allait pas le faire une deuxième fois. Le danger venait de nous. A partir du moment où vous considérez votre adversaire comme plus faible que vous, c’est le meilleur moyen de le perdre. On n’a pas su faire les choses correctement en première mi-temps pour faire tuer le match.

Je crois que mon équipe a plus de facilité quand les choses ne sont justement pas faciles. Il faut qu’ à un moment on soit dans le dur, pas dos au mur mais presque, pour que l’on puisse faire ce que l’on a fait« .

 

 Sur ce mode de fonctionnement

« J’ai l’impression d’avoir faire deux saisons de suite au bout de mois (sourires). On s’arrache les cheveux avec Thomas (Drouot, son assistant et également l’entraineur des Espoirs), on fait beaucoup de vidéo, surtout Thomas d’ailleurs. On essaye de travailler à l’entrainement et ça a quand même porté ses fruits vendredi soir contre Strasbourg où l’on fait quand même un match bien contrôlé et maitrisé de bout en bout. Et puis on découvre aussi, deux matchs par semaine… On arrive début décembe ça commence un peu à piocher« .

 

Sur la rencontre à venir face à Chalon

« Ca va être difficile à Chalon c’est sûr. Mais ça le sera peut-être aussi pour eux. J’espère en tout cas que ça sera un match âprement disputé, avec beaucoup d’engagement. Il va falloir contrôler beaucoup de choses chez Chalon : l’euphorie à trois points… Le jeu de Chalon on le connait. La victoire de ce soir (hier) confirme en tout cas ce qu’on essaye de faire depuis quelques semaines, c’est-à-dire d’essayer d’être efficace« .

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.