Claude Bergeaud : « Cette victoire relève d’une grosse grosse performance »

Sur le visage affiché par Pau « Il y’a eu deux matchs dans le match. En première mi-temps on n’a pas été très impressionnant notamment dans le secteur défensif car on a pris trop de points dans un secteur où on ne devait pas en prendre; à savoir sur le jeu rapide. On ne voulait pas…

bergeaudSur le visage affiché par Pau
« Il y’a eu deux matchs dans le match. En première mi-temps on n’a pas été très impressionnant notamment dans le secteur défensif car on a pris trop de points dans un secteur où on ne devait pas en prendre; à savoir sur le jeu rapide. On ne voulait pas qu’ils s’enflamment à trois points, ils ont fait un 6/7 donc on a été à côté des clous complètement, je ne sais pas pourquoi. En deuxième mi-temps il y’a eu un autre match où on a dominé Nanterre. On avait décidé de beaucoup courir et de beaucoup pressé. On sait que le match d’Euroleague impacte beaucoup […] mais on est formidablement supporter de ce qui va se passer. Mais ce soir (hier) on a été supérieur dans le rythme, dans la course et eux le fait de jouer sous contrôle durant la deuxième mi-temps les a vraisemblablement empêché d trouver des situations ouvertes ».

Sur le contre-coup physique de Nanterre lors du deuxième quart-temps
« On a vu le fait qu’ils ne relançaient pas sur paniers marqués. Quand on veut revenir il faut donner du rythme. Ils ont bien sûr lâché; alors comme me le dit souvent mon ami Alain Jardel « ce soir on a économisé les temps-morts, on va les garder car peut-être on les ressortira à un autre moment ». Si on avait pris des temps-morts on leur aurait donné du temps pour souffler et il ne fallait surtout pas les laisser souffle. Il fallait les obliger à beaucoup dribbler et non pas les obliger à passer. En deuxième mi-temps, je crois que l’on a respecté le plan de jeu que l’on n’a pas pu respecter en première mi-temps ».

Une victoire-référence pour Pau ?
« Cette victoire relève d’une grosse grosse performance. Ça aurait été un exploit si on avait eu une équipe avec tous ses moyens. Ils sont rentrés de Kiev, ils ont eu pu de repos. Donc on a bénéficié de cette donnée-là. Maintenant ce sont les trois derniers matchs qui nous diront si ce que nous avons fait est valable ou pas valable ».

La Leaders Cup dans le viseur ?
« Ça c’est encore loin; il y’a du brouillard si on veut voir l’horizon. Il faut que ça s’éclaircisse un peu pour aller jouer au Mans. On a vu le carton qu’ils avaient pris chez eux et bim après ils en mettent vingt à l’ASVEL. C’est reparti à zéro il va falloir remonter la garde et éviter justement d’en prendre une au Mans qui doit être encore sur cette frustration de la petite fessée qu’ils ont pris contre Nancy il y’a à peine huit jours ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.