Confiance maintenue à Luka Pavicevic

Emmanuel Brochot, président du club, a affirmé son soutien au coach Luka Pavicevic.

Update : Lors d’une réuion ce lundi, le président de la Chorale de Roanne a réaffirmé son soutien envers le coach Pavicevic. Par rapport à l’an dernier et l’éviction de Jean-Denys Choulet, Emmanuel Brochot a tenu à préciser que ce départ n’avait pas été décidé sur la base des mauvais résultats de l’équipe. Une chose est certaine : il est attendu beaucoup plus de la part des cadres. « J’ai demandé aux cadres de prendre plus de responsabilités au sein de l’équipe. On a misé sur les JFL , à eux d’assumer et de tenir la baraque » (Le Progrès relayé par catch-and-shoot). Sino des ajustements pourraient très vite intervenir…

03.12 Effectif renouvelé à 100% avec cette fois-ci la griffe de Luka Pavicevic, la Chorale voulait attaquer la saison 2012-2013 sur de nouvelles bases après un exercice marqué par les conflits. Mais pour le moment la greffe ne semble pas prendre si l’on s’en tient au strict bilan comptable : trois victoires pour six défaites, et une place de dernier de la classe. Forcément cela coince pour une équipe que l’on voyait jouer les playoffs a fortiori la Disneyland Leaders Cup, ce qui n’est pas le cas, du moins pour le moment. Car comme l’a confié Emmanuel Brochot dans les colonnes du Progrès (propos relayés par catch-and-shoot) des changements pourraient intervenir.

« S’il faut changer quelque chose, on n’attendra pas le match à Chalon ou le derby contre l’Asvel. Je ne m’interdis rien. On verra en fonction de ce que les joueurs et les coachs nous disent« .

Car une discussion entre les trois parties est en effet prévue ce lundi. reste à voirr quelles en seront els conséquences…

Tags : ,
Comments

Commentaires (8)

  1. Maître C

    C'est ça, de filer les clés du recrutement à un agent (Pedja Materic).

  2. X

    Il évident que le départ de pavicevic ainsi que celui de volskul et keckman serait une très bonne chose pr roanne.

    Pavicevic n'a rien apporté de positif à cette équipe de roanne. Il a réussi à vider la salle avec son jeu ultra défensif pas adapté du tout pr la pro A. Bien défendre c'est bien mais on ne gagne pas de match en ne marquant que 60 pts. Il a aussi fait perdre de nombreux matchs à la chorale de manière incroyable de part son comportement indigne d'un coach avec un tel cv (multiples techniques qui remettent en scelle l'adversaire alors que son équipe mène largement au score ou part une gestion calamiteuse des fins de match).

    Quand à volskul et keckman, ils n'ont clairement pas le niveau pr la pro a et sont tout simplement des erreurs de casting. Keckman est le nouveau ricky davis, il dévisse plus souvent qu'autre chose, on dirait qu'il est venu à roanne juste pr son salaire.

    Sangaré n'est absolument pas un meneur (il me fait penser à rashad wright qui perdait ballons sur ballons la saison passé, on ne pouvait difficilement trouver pire comme meneur et pourtant pavimachin l'a fait), plus sérieusement sangaré doit jouer arrière que cela plaise ou non au joueur, c'est le coach qui décide et non sangaré.

  3. JunkYardDog

    … "la Disneyland Leaders Cup" …

    j'avais presque réussi à oublier cela…

  4. lelas

    meme si je pense que ils sont dans le vrai, les 2 coachs etrangers de la Pro A decouvrent jour apres jour le chantier du basket francais et sont completement impuissants avec leurs methodes qui marchent ailleurs car il ya plus de professionalisme de discipline et de modestie qu"en France! la saison n'est pas fini mais avec ces 2 la c'est soit ca passe mais dans la douleur soit ca casse

  5. bonstre

    bonne fête Barbara :-)