Conflit avec l’association : Frédéric Forte répond

Dans une longue interview au Populaire, Frédéric Forte est revenu sur les griefs d’André Sardain à son encontre.

Limoges n’est jamais bien loin du conflit. Cette semaine c’était ainsi le retour de la guerre ouverte entre André Sardain, président du Limoges CSP Association, et Frédéric Forte en charge de la section professionnelle. Dans les colonnes du Populaire ce dernier a répondu aux accusations portées quant à la qualité de sa gouvernance et a notamment évoqué le fait qu’Andrain Sardain travaille en sous-main pour un autre projet. « L’an dernier, on a signé la convention le dernier jour, ce qui complique les relations avec les agents. On déstabilise le CSP. André Sardain travaille pour un groupe de personnes qu’il a constitué pour diriger le club à l’avenir. Il est dans son droit. Après, ce serait beaucoup plus simple que ça se passe dans un bureau [..] e ne serai jamais capable de prendre ce club en otage comme d’autres le font. Je ne ferai jamais passer mon ambition personnelle avant celle du club. Je ne ferai rien au détriment du club. Il y aura un accord de trouvé avant juin. Soit on repartira soit André sortira ses bons hommes de l’ombre. Sauf un qui restera bien caché ».

Voilà qui promet encore de nombreux rebondissements confirmant ainsi que Limoges sera toujours Limoges…

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.