Le CSKA en mode rouleau-compresseur face au Panathinaikos

Le CSKA rejoint le Final Four après avoir dominé le Panathinaikos 74 à 44.

dimitris-diamantidis-panathinaikos-athensEn bataillant pour décrocher un match 5, le Panathinaikos a peut-être laissé du jus. Car sur le parquet du CSKA, la team grecque a vécu un véritable calvaire avec seulement 44 points marqués. Vite dominés par les Moscovites, on a instant cru qu’il y’aurait match après la remontée lors de la fin du premier quart-temps sous l’impulsion de Loukas Mavrokefalidis (8 points). Mais il aura fallu que le CSKA commence à planter à trois points dans le quart-temps suivant pour que la machine s’enclenche. Dès lors le Panathinaikos n’a plus existé se frottant à une défense de fer dans la raquette de la part de leurs adversaires. Stéphane Lasme, apparu tendu dans le money-time, et Jonas Maciulis ont été les deux grosses déceptions dans les rangs grecs qui n’ont pas pu compter non plus sur le duo Diamantidis (0 point en 32 minutes) et Zach Wright (3 points à 1/6 au tir).
C’est donc au final une qualification pour le Final Four mérité pour le CSKA qui a toujours atteint ce stade de la compétition depuis 2011. Un beau signe de régularité de la part des joueurs d’Ettore Messina.

Les stats

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.