Le CSKA Moscou se fait peur contre le Panathinaikos

Le Panathinaikos a embarqué le CSKA Moscou en prolongation sans pour autant réussir à créer l’exploit.

Sonny-WeemsQue ce fut laborieux. En prolongation, non sans avoir outrageusement dominé la première mi-temps, le CSKA Moscou remporte la manche 1 face à un Panathinaikos très bien préparé du point de vue tactique (77 – 74).

Portés par un Sonny Weems impérial dans la dernière minute du quatrième quart-temps alors que les choses semblaient mal embarqués pour la Red Army (21 pts, 6 rbds, 5 pds), les Moscovites ne sont pourtant pas passés loin de la correctionnelle après avoir compté quelques 13 unités d’avance à l’approche de la mi-temps.

Déjà très peu précautionneux à la gestion de balle en début de partie malgré un grand nombre de passes décisives (18 au final), le CSKA Moscou a peu à peu perdu le fil, laissant ainsi aux Greens le soin de rentrer enfin dans son match après avoir longtemps profité des erreurs adversaires pour scorer en contre-attaque (15 bps russes).

Non sans avoir raté ses dix premières tentatives, le Panathinaikos a dès lors enclenché la surmultipliée et rentré son premier panier primé quelques instants après le retour des vestiaires. Le premier d’une belle série puisque quatre autres ont suivi dans le troisième quart par l’entremise de Jonas Maciulis (14 pts), Antonis Fotsis (6 pts) et d’un Dimitris Diamantidis (10 pts, 7 pds, 4 bps) enfin de retour aux choses sérieuses.

Dans le dur, ne parvenant plus à trouver un Kyle Hines (15 & 8), la formation russe a vacillé mais ne s’est pas affolée pour autant. Tenue à bout de bras par Viktor Khryapa (17 pts, 11 rbds) puis Sonny Weens, le CSKA a également profité de la sortie pour 5 fautes d’un Stéphane Lasme royal en seconde période (14 pts) pour gratter son déficit de quatre points accusé à une minute trente de la fin.

Finalement parti en prolongation, la faute aux deux derniers shoots ratés dans les grandes largeurs par Diamantidis et Aaron Jackson, le match a fini par tourner à l’avantage des locaux à la faveur d’une nouvelle razzia de Weems. Sans adresse et à court de moyens, James Gist ayant rejoint Stéphane Lasme au rayon des joueurs sortis pour fautes, le Pana a baissé les armes mais prouvé beaucoup de choses.

Et si cette série était moins déséquilibrée que prévu ?

CSKA MOSCOW
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
5 MICOV, VLADIMIR 14:37 2 1/2 0/1 1 1 1 2 1 2 -1
7 FRIDZON, VITALY 16:26 10 2/5 2/5 1 1 1 2 3 7
9 JACKSON, AARON 33:04 5 1/4 1/3 4 1 1 4
11 PARGO, JEREMY 8:18 1 0/1 0/1 1/2 1 1 1 1 -2
12 KRSTIC, NENAD 25:55 5 2/6 1/3 2 3 5 1 3 5 5
13 WEEMS, SONNY 36:59 21 3/5 3/5 6/9 2 4 6 5 1 5 1 2 5 25
14 ZOZULIN, ALEKSEY DNP
20 VORONTSEVICH, ANDREY 8:35 0/1 1 2 3 1 1 2
21 SHUKHOVTCOV, GRIGORY DNP
24 KAUN, SASHA 19:55 1 0/1 1/2 4 4 2 2 2 5
31 KHRYAPA, VICTOR 30:55 17 4/6 2/5 3/4 1 10 11 4 1 3 1 2 5 28
42 HINES, KYLE 30:16 15 6/8 3/5 3 5 8 1 2 3 3 18
Team 2 1 3 1 2
TOTALS 225:00 77 19/38 8/21 15/25 12 30 42 18 5 15 3 1 18 24 93
50% 38.1% 60%
PANATHINAIKOS ATHENS
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
6 BRAMOS, MICHAEL 21:06 0/1 0/4 1 2 3 1 2 1 1 -5
7 CURRY, RAMEL 11:13 3 0/1 3/3 1 1 1 1 1 4
8 BATISTE, MIKE 2:36 0/1 1 1
9 FOTSIS, ANTONIS 22:57 6 2/5 1 1 4
10 UKIC, ROKO 17:22 2 1/4 0/2 1 2 3 1 1 2
11 LASME, STEPHANE 24:45 14 4/4 6/8 3 3 1 1 2 1 5 4 15
12 MAVROKEFALIDIS, LOUKAS 13:36 4 2/2 1 3 4 2 3 7
13 DIAMANTIDIS, DIMITRIS 32:58 10 1/2 2/10 2/4 1 1 7 1 4 2 4 6
14 GIST, JAMES 26:35 9 4/7 1/3 1 3 4 1 2 5 2 2
16 GIANKOVITS, VLANTIMIR DNP
18 MACIULIS, JONAS 24:08 14 2/2 2/4 4/5 5 5 1 5 1 4 4 21
19 WRIGHT, ZACH 27:44 12 5/8 2/2 1 2 3 2 1 1 4 3 13
Team 4 4 1 3
TOTALS 225:00 74 19/32 6/25 18/25 6 27 33 15 10 13 1 3 24 18 72
59.4% 24% 72%
Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.