Le CSKA Moscou s’est fait peur contre Vitoria… ou presque

Pourtant archi-dominateurs en début de partie, Nando De Colo et ses partenaires ont eu quelques sueurs froides face à Vitoria (99-90).

Nando De ColoTantôt brillant, tantôt amorphe, le CSKA Moscou s’est défait sur ses terres de Saski Baskonia et acquis sa deuxième victoire au Top 16.

Quasiment irréprochables en première période malgré un gros déficit au rebond défensif, avec 15 (!) ballons laissés aux intérieurs basques, les Russes sont ensuite complètement passés au travers pendant de longues minutes, donnant ainsi l’occasion à Vitoria l’occasion de revenir dans le match.

D’abord pétillante collectivement (24 pds au final), avec son attelage composé de Milos Teodosic (18 pts, 5 pds) et Nando de Colo (17 pts, 8 pds), la  Red Army a baissé de rythme et tombé des ballons plus que de raison (18 bps). Jusqu’ici maintenu dans le match par les exploits individuels de Tornike Shengelia (11 pts, 5 rbds) et surtout Mike James (19 pts), Saski Baskonia a profité de l’aubaine pour faire fondre l’écart, et revenir à deux petites possessions après avoir accusé 17 points de retard à la pause.

Un joli coup de collier mené par Fabien Causeur (10 pts, 5 rbds, 6 pds, 5 ints) et Kim Tillie (14 & 5) finalement inutile car, la défense et l’adresse revenue, la bande à ce clutch de Sonny Weems (22 pts) a fait le travail avec une facilité presque déconcertante dans le dernier acte, tant elle semblait sur la pente raide quelques instants plus tôt.

Score final 99-90… et dire qu’à 1 point près les fans russes avaient la tournée de vodka offerte.

Tags : , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.