Le CSP Limoges s’impose et rejoint les 1/8e de l’Eurocup !

Le CSP n’a pas tremblé pour abattre le PAOK Thessalonique dans ce match couperet (79-61).

leo-westermann-limoges-csp-eb15Dans une ambiance exceptionnelle, le CSP a surclassé son adversaire grec, 79 à 61, sans jamais paniquer. Les absences de Big Sofo Schortsanitis et de Kostas Vasileiadis ont pesé pour le PAOK, obligé de jouer « petit » et différemment.

Malgré un début de match tendu, où le premier panier a été marqué dans le jeu après plus de  2’30, Limoges a rapidement créé un petit écart, grâce à la vitesse de son talentueux Bo McCalebb et la bonne adresse de Matt Gatens. À la fin du premier quart temps, les Limougeauds étaient bien dans leur match avec une avance de 7 longueurs (16-9). En début de deuxième quart temps, le CSP creusait l’écart grâce au retour de Léo Westermann (10 points) en meilleure forme qu’en début de match (24-11). Alors que le PAOK semblait mieux et revenait au score, Bo McCalebb revenait sur le terrain pour redonner une belle avance au CSP à la mi-temps, notamment sur un joli numéro d’équilibriste à la fin de la période (39-25).

La deuxième mi-temps démarrait sur les mêmes bases que la première. Thessalonique était en manque d’adresse (7/28 à 2 points), ne trouvait pas les solutions mais le CSP n’arrivait pas à achever son adversaire. Il fallait à nouveau l’intervention de Bo le magnifique et de Nobel Boungou Colo pour se débarrasser de ce PAOK gênant. Surtout que les Grecs finissaient la rencontre en trombe, avec de jolis trois points. Sauf que ce n’était pas suffisant pour freiner ce CSP, sur une autre planète ce soir.

Au prochain tour, le CSP Limoges affrontera Gran Canaria. En espérant avoir la même réussite que face à Valencia…

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.