Cyril Akpomedah : « Pour nous tout est possible »

Alors que les playoffs s’approchent à grands pas, Cyril Akpomedah fait le point sur l’état de forme du BCM.

BasketActu : Contre Limoges, vous avez frôlé la défaite contre le dernier…
Cyril Akpomedah : Ben le dernier oui, mais c’est une équipe différente de celle qui a commencé et très combative pour finir sur une victoire chez eux ! Ils ont eu un bon pourcentage au shoot, nous moins bon, puis on a refermé la défense en 2ème mi-temps.

BasketActu : Cette victoire est donc bonne à prendre avant les playoffs, vous avez su faire quelque chose qui est votre marque de fabrique, revenir, verrouiller puis vous imposer…
CA : Oui c’est toujours bon de gagner un match difficile, surtout quand on voit le championnat cette année très dense, où on aura des choses à jouer jusqu’à la dernière journée pour presque toutes les équipes. Et pourvoir s’imposer dans un jour sans au niveau offensif, c’est un plus pour le capital confiance.

BasketActu : La semaine prochaine, vous accueillez Nançy, deuxième ex aequo c’est l’occasion de récupérer la deuxième place. Cette place est importante ou seule la victoire compte ?
CA : La victoire seule compte, car notre destin n’est pas entre nos mains pour la 2ème place, après si ça arrive ça sera du bonus.

BasketActu : Si tu devais choisir un adversaire tu choisirais qui pour les playoffs ?
CA : Franchement, toutes les équipes dans cette fin de saison sont dangereuses ! Même celles qui ont eu un début difficile, donc pas de préférences réelles, on verra bien, c’est tout.

BasketActu : L’équipe que tu aimerais à tout prix éviter au premier tour ?
CA : Aucune idée, les playoffs c’est différent de la saison, donc les résultats de championnat ne s’appliquent pas forcément. C’est comme à la Semaine des As ou en coupe de France.

BasketActu : Vous êtes plutôt sur une bonne série, vous avez été assez réguliers pendant la saison, à un match de la fin de saison régulière comment sens-tu cette équipe du BCM ?
CA : J’ai confiance en cette équipe, je sais que si on défend, pour nous tout est possible. Il faut juste que l’on ne se trompe pas, on est une équipe défensive qui sait scorer ! Donc notre jeu dépend de l’intensité défensive que l’on met.

BasketActu : Est ce que la blessure de Yannick vous a permis de progresser en tant qu’équipe ?
CA : A chaque absence, quelque soit le joueur, d’autres en profitent pour avoir plus de responsabilité, donc oui ça aide certains. Aucun joueur n’est indispensable dans l’équipe si on reste soudé, même si bien sûr, on préfère avoir tout le monde à 100%. Surtout des joueurs comme Yannick, très en forme cette saison.

BasketActu : Le match contre Nancy…
CA: Il faut essayer de bien finir la saison devant notre public qui a été à fond avec nous tout du long.

BasketActu : Pour toi la clef du match ça reste la défense, donc ?
CA : Oui, on n’a pas eu de super secret cette saison, quand on défend à fond, on a toujours une chance de gagner, on est toujours dans le match et le reste suit.

BasketActu : Leur raquette Akingbala, Badiane, Samnick t’inspire quoi ?
CA : De la méfiance, ils sont bien en ce moment, à nous de les faire déjouer.

BasketActu : Quelque chose à ajouter ?
CA : Oui, je vais dire à beaucoup de no life sur PS3, qui se reconnaîtront, que je suis désolé pour eux en ces temps difficile de Network (rires). Je ne citerai aucun nom, même celui de Fabien Causeur !

Tags : , ,
Comments

Commentaires (12)

  1. tony

    BasketActu : Contre Limoges, vous avez frôlé la défaite contre le dernier…

    C.A.: Oui, mais heureusement le corps arbitral était la, on a gagné que de 3 pts à 5 contre 8, c'est dire si le match était âpre.

    Je pense qu'on a pété le record de LF, mais c'est évidemment que Limoges n'était pas assez agressif, il ne peut y avoir un autre raison…

    Rappel: 28 Lf pour Villeurbanne la semaine dernière, contre 2 à Limoges.

    Et Mr Castano contre Cholet, même si la c'est moins discutable, Taylor bouffe la fin de match et Cholet était supérieur.

    Enfoncer Limoges pour x raisons, je veux bien, car, meme en tant que supporter, ce club est détestable. Mais mardi soir, ce n'était plus du sport, ça ressemblait plus à une mise à mort, c'était ridicule. Alors vous pouvez vous déchainer une nouvelle fois "on polémique toujours à limoges blablabla", regardez les matchs et soyez objectifs.

    Ce n'est pas ça qui nous fait descendre, mais c'est l'acharnement qui fait peine à voir.

    And11, j'attends ton analyse impartiale.

  2. bilbo

    42 lancers a 7 . Rien a dire de plus….

  3. OscarAbine

    Le problème de l'arbitrage tient surtout au fait qu'il n'est pas du tout harmonisé. Déjà au niveau français, entre un arbitre et un autre (ils ne siffleront pas forcément de la même façon). Et encore plus entre la France et le niveau européen.

    D'ailleurs, Beugnot avait eu une réaction tout à fait éloquente dans un match de Chalon où un arbitre avait sifflé un truc franchement pas méchant à Lauvergne. Le Greg, il avait dit à l'arbitre "tu siffles vraiment ça ? Pas étonnant qu'on se fasse avoir en Europe, après" (ou quelque chose du genre).

    En tout cas, y'a du boulot à rattraper, sur ce sujet…

  4. OscarAbine

    Je crois que c'est tout bêtement des questions logistiques, effectivement : questions de langue, de calendrier, d'échanges (si tu prends des arbitres espagnols, faut bien envoyer des français pour siffler le même soir en ACB)…

    Cela étant, ça se fait dans d'autres sports, comme au rugby, donc rien d'insurmontable.

    Après, Tony, si, les arbitres sont encadrés et jugés. Il y a des superviseurs qui sont là pour "noter" les arbitres à chaque rencontre. Et il y a des "rétrogradations" des arbitres les moins bien notés. Le problème étant qu'on est ptêt pas toujours sur les meilleurs critères de jugement (ils dépendent de la Fédé, pas de la Ligue…). Reprendre la "quote" de Beugnot (merci, LD21 !) sur le Pana…

    L'autre souci, en fait, c'est que, contrairement à d'autres pays, les arbitres français ne sont pas des professionnels, à quelques exceptions près. Et, mine de rien, ça joue.